Accueil Actualités - AFP Oignons contre bière: une ligne de transport à la voile s'ouvre entre Bretagne et Angleterre
Actualités (AFP)
Oignons contre bière: une ligne de transport à la voile s'ouvre entre Bretagne et Angleterre

Brest, 9 avr 2015 (AFP) -

Une ligne régulière de transport de marchandises à la voile entre la Bretagne et le sud-ouest de l'Angleterre vient de s'ouvrir à l'initiative d'une société brestoise de transport par voilier, qui renoue ainsi avec une tradition séculaire.

La ligne, desservie par le voilier Grayhound, démarre avec cinq traversées de la Manche en 2015, a indiqué jeudi à l'AFP Guillaume Le Grand, fondateur de la société TOWT (TransOceanic Wind Transport).

Le Grayhound, réplique d'un deux-mâts du XVIIIe siècle, est parti mercredi de Brixham, la cale remplie de quatre tonnes d'Avocet, bière biologique du Devon. Il était attendu jeudi soir à Douarnenez (Finistère), avant de repartir vers Brixham en passant par Roscoff et Paimpol (Côtes d'Armor), les cales pleines d'oignons, de pommes de terres et de haricots cocos.

Quatre autres liaisons seront assurées entre mai et octobre, selon Guillaume Le Grand. Cette ligne "nous permet d'avoir une visibilité, une sorte de permanence à la mer et une régularité sur une ligne qui est historique", s'est-il réjoui.

Le navire doit suivre deux routes historiques, celle du Muscadet, qui fait référence à la région viticole nantaise où des vins seront chargés, et celles des Johnnies, qui fait allusion aux Bretons qui, à partir du XIXe siècle, se rendaient en Angleterre pour vendre en porte-à-porte des oignons rosés.

La société, qui affrète différents navires, devait également ouvrir vendredi une ligne régulière de transport de vins entre Bordeaux et Saint-Malo, ports qu'elle reliera deux fois cette année.

TOWT a déjà réalisé de nombreux transports à la voile -vin, huile et sel, mais aussi bière, rhum, thé, café, cacao, huiles essentielles ou savons- entre différents ports français, mais aussi vers la Scandinavie et l'Allemagne ou depuis la République dominicaine et les Açores.

Chaque produit acheminé est identifié par une étiquette "Transporté à la voile" et un code permettant de suivre son trajet maritime et la réduction des émissions de CO2 correspondantes.

Il s'agit pour l'entreprise, créée en 2009, de multiplier les transports de marchandises à la voile en anticipant la transition énergétique, de prouver leur viabilité et de développer un label de transport maritime propre afin de permettre la construction de cargos modernes à la voile.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Oignons contre bière: une ligne de transport à la voile s'ouvre entre Bretagne et Angleterre