Accueil Actualités - AFP Le président turc accuse l'UE de "laisser mourir" les migrants en Méditerranée
Actualités (AFP)
Le président turc accuse l'UE de "laisser mourir" les migrants en Méditerranée

Ankara, 22 avr 2015 (AFP) -

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé mercredi les pays de l'Union européenne (UE) d'abandonner les migrants à leur sort et de "les laisser mourir", après une série de naufrages qui ont coûté la vie à des centaines de clandestins en mer Méditerranée.

"Si ces gens cherchent un refuge dans les pays européens après avoir quitté leurs pays d'origine, alors comment peut-on laisser leurs bateaux couler et les laisser mourir ?", s'est interrogé M. Erdogan devant la presse.

"Je condamne la politique des Occidentaux. On ne peut pas l'accepter", a-t-il ajouté à l'issue d'un entretien avec son homologue irakien Fouad Massoum, rappelant que son pays accueillait près de deux millions de réfugiés syriens.

Depuis le début de la guerre civile en Syrie il y a plus de quatre ans, le régime islamo-conservateur turc accuse régulièrement la communauté internationale de ne pas prendre sa part du fardeau que représente l'accueil de ses réfugiés, notamment financièrement.

Avant un sommet européen extraordinaire jeudi à Bruxelles, les gouvernements de l'UE se sont déjà mis d'urgence d'accord pour un doublement des moyens alloués à la mission de surveillance maritime Triton.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Le président turc accuse l'UE de "laisser mourir" les migrants en Méditerranée