Accueil Actualités - AFP L'UE a une "responsabilité particulière" face à la crise des migrants en Méditerranée (Mogherini)
Actualités (AFP)
L'UE a une "responsabilité particulière" face à la crise des migrants en Méditerranée (Mogherini)

Washington, 29 avr 2015 (AFP) -

L'Union européenne a le devoir de faire face au flot de migrants qui traversent la Méditerranée, a déclaré mercredi la chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini, après plusieurs naufrages qui ont fait des centaines de victimes.

En tant qu'Européens "nous avons une responsabilité particulière pour essayer d'empêcher ces drames et pour faire face à cette crise", a déclaré la diplomate italienne en marge d'une rencontre avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry à Washington.

Plus de 1.750 migrants ont trouvé la mort en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe depuis le début de l'année, soit trente fois plus que pour la même période en 2014.

L'UE, les Etats-Unis et l'Union africaine (UA) pourraient travailler ensemble "pour sauver les vies de gens désespérés qui cherchent un meilleur avenir, pour lutter contre les trafics et ceux qui font traverser la Méditerranée à ces gens".

Mme Mogherini s'est rendue lundi avec le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et le Premier ministre italien Matteo Renzi sur un navire au large des côtes italiennes en signe de "solidarité" avec les migrants, une semaine après le naufrage d'un chalutier qui transportait des centaines de migrants, un drame qui a fait plus de 700 victimes.

Le principal obstacle auquel sont confrontés les Européens est le chaos qui règne en Libye, d'où partent de nombreux passeurs. France et Royaume-uni s'apprêtent à demander au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution qui permettrait d'agir dans les eaux libyennes.

"Nous travaillons ensemble sur la Libye, qui se trouve à un moment critique où la diplomatie est mise à l'épreuve", a de son côté déclaré John Kerry.

Réunis jeudi dernier en sommet extraordinaire à Bruxelles, les dirigeants de l'UE sont convenus de tripler les moyens de leur opération Triton de surveillance et d'assistance en Méditerranée.

Chaque jour, plusieurs centaines de migrants, essentiellement africains mais aussi pour beaucoup syriens, arrivent sur les côtes italiennes après avoir été secourus par la marine ou les gardes-côtes italiens.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP L'UE a une "responsabilité particulière" face à la crise des migrants en Méditerranée (Mogherini)