Accueil Actualités - AFP Financement par Monaco de la vidéosurveillance de la réserve marine corse de Scandola
Actualités (AFP)
Financement par Monaco de la vidéosurveillance de la réserve marine corse de Scandola

Galéria (France), 22 sept 2015 (AFP) -

Le prince Albert II de Monaco a présidé mardi à Galeria (Haute-Corse) une cérémonie de signature d'une convention de financement d'un système de vidéosurveillance de la réserve naturelle de Scandola, sur la côte occidentale de l'île.

La convention a été signée à bord du yacht Yersin ancré dans les eaux de la réserve, au large du petit port de Galeria, par le vice-président de la Fondation Albert II de protection de l'environnement, Jacques Fautrier, et le président du Parc régional naturel de Corse (PRNC), Jacques Costa.

La fondation financera à hauteur de 180.000 euros ce système vidéo terrestre et sous-marin.

Il permettra de surveiller en permanence l'intégralité de la réserve de Scandola, seule façade maritime du PRNC.

Vaste de 1.669 hectares cette réserve marine et terrestre est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Un réseau de six caméras sera installé dans les sites les plus stratégiques de la réserve, notamment dans la zone la plus poissonneuse où la pêche est interdite mais où sévissent des braconniers, notamment la nuit.

Ce système doit être opérationnel en 2016.

Les images, qui seront retransmises également à l'Institut océanographique de Monaco, permettront d'avoir une vision simultanée de l'ensemble de la réserve et de lutter aussi contre les mouillages sauvages et les pollueurs.

La surveillance est actuellement assurée par les agents du PRNC à bord d'embarcations légères.

Le prince Albert II, qui avait auparavant effectué dans la matinée une plongée sous-marine, a souligné que "peu d'endroits au monde sont aussi riches en biodiversité marine que Scandola" qu'il a qualifiée de "modèle".

Déplorant "les excès dont la Méditerranée est victime", il a rappelé dans une allocution l'engagement de la Fondation Albert II pour le développement des aires marines protégées, face à "l'irresponsabilité de bien des hommes et de leur désir de s'approprier la nature".

Le conservateur de la réserve, Jean-Marie Dominici, s'est félicité de cette signature l'année du 40e anniversaire de la création de Scandola, tandis que M. Costa a chaleureusement remercié le prince Albert II pour son "attachement à la Corse".

Des universitaires catalans dont le professeur Enrique Ballesteros, spécialiste mondial de la biodiversité marine, de l'Université de Barcelone, qui est associée au PRNC, ont assisté à cette cérémonie.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Financement par Monaco de la vidéosurveillance de la réserve marine corse de Scandola