Accueil Actualités - AFP Une partie de l'ouest de l'Europe balayée par des vents jusqu'à plus de 150 km/h
Actualités (AFP)
Une partie de l'ouest de l'Europe balayée par des vents jusqu'à plus de 150 km/h

Paris, 8 fév 2016 (AFP) -

Des vents dépassant parfois en rafale les 150 km/h balayaient lundi l'Angleterre et la France, où deux personnes ont été grièvement blessées, perturbant réseaux électriques et ferroviaires, avec des alertes aux inondations sur les littoraux touchés par de puissantes déferlantes.

Des vents à 139 km/h ont soufflé sur l'ouest et le nord-ouest de la France, où les autorités sont en état d'alerte et ont appelé à "la plus grande prudence" après un avis de tempête qui a causé pour l'instant peu de dégâts sur les littoraux Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord.

A Paris, où des rafales s'accompagnaient de précipitations, deux personnes ont en revanche été très grièvement blessées après la chute d'un panneau publicitaire.

Selon Météo France, les vents forts "vont générer et entretenir de très fortes vagues sur la façade atlantique et sur l'ouest de la Manche. Ces vagues particulièrement puissantes vont s'amplifier progressivement lundi sur le littoral atlantique et de la Manche pour atteindre des hauteurs remarquables", auxquelles s'ajoute un risque de "surcote" (surélévation du niveau de la mer), en raison du fort coefficient de marées.

Cette conjonction de coefficients élevés et de fortes vagues "risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés".

Dans l'ouest de la France, 14.000 clients étaient privés d'électricité, et on dénombrait quelques dizaines d'interventions des sapeurs-pompiers dans la nuit, principalement pour des chutes d'arbres et autre poteaux électriques.

La fin du coup de vent est prévu sur cette région lundi en soirée, avec de fortes vagues attendues jusque mardi, selon Météo France.

Dans le sud de l'Angleterre, de fortes pluies accompagnées de vents de près de 155 km/h ont entraîné lundi la fermeture de routes et provoqué l'interruption de liaisons ferroviaires et maritimes. Près de 5.000 habitations ont en outre été privées de courant dans le pays.

Les autorités ont mis en garde les habitants contre le risque d'inondations avec 250 alertes localisées émises par l'agence britannique de l'Environnement.

Les météorologistes s'attendent à des vents violents balayant le sud-ouest, le Devon et la Cornouaille avant de se déplacer vers Londres au fil de la journée. Les responsables des autoroutes britanniques ont appelé les automobilistes à vérifier les conditions météo avant de s'aventurer sur les routes et ont en particulier émis une alerte pour caravanes et motos.

En Allemagne, des vents violents attendus dans la journée, avec des rafales comprises entre 85 et 100 km/h, ont provoqué l'annulation des défilés de carnaval lundi à Düsseldorf et Mayence (ouest). Le principal et plus ancien carnaval de la région (il remonte à 1823), celui de Cologne, a lui été maintenu, mais les drapeaux, grands panneaux et personnages en carton de grande taille ont été interdits, tout comme les chevaux.

Certains météorologues allemands ont toutefois jugé ces mesures exagérées en soulignant que les vents violents n'étaient attendus que dans la soirée. A Düsseldorf, certains "noceurs" s'étonnaient en outre d'une météo plutôt clémente dans l'après-midi.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Une partie de l'ouest de l'Europe balayée par des vents jusqu'à plus de 150 km/h