Accueil Actualités - AFP JO-2016: des irrégularités signalées sur la piste cyclable 6 mois avant son effondrement
Actualités (AFP)
JO-2016: des irrégularités signalées sur la piste cyclable 6 mois avant son effondrement

Rio de Janeiro, 24 avr 2016 (AFP) -

Un audit du service fiscal de Rio de Janeiro avait signalé six mois avant son inauguration des problèmes dans la construction de la piste cyclable qui s'est partiellement effondrée jeudi, faisant deux morts, selon un rapport diffusé par la presse samedi.

Un rapport du Tribunal municipal des comptes (TCM) avait alerté en juillet sur l'existence de "fissures" et de "dépressions" sur l'ouvrage, selon les extraits publiés sur le site d'informations brésilien G1.

Le TMC avait demandé la "correction" de ces irrégularités, sans obtenir de réponse.

Le secrétariat chargé des travaux publics de la ville a toutefois assuré auprès de l'AFP que ces défauts avaient été corrigés.

"Une réponse a été apportée au rapport, et le TMC l'a reçue. Les fissures en question n'étaient pas sur la structure, mais sur le revêtement et elles ont été réparées", a-t-on indiqué.

De son côté, le maire de la ville, Eduardo Paes, a affirmé qu'"évidemment, si l'ouvrage avait été parfait, cette tragédie n'aurait pas eu lieu, mais nous avons toujours éclairci les points sur lesquels on nous a alertés".

Située en bord de mer, la piste qui longe notamment la célèbre plage d'Ipanema s'est partiellement effondrée jeudi, tuant deux hommes de 54 et 60 ans.

Un porte-parole des pompiers avait également mentionné jeudi un disparu, mais ils ont finalement arrêté les recherches samedi après avoir respecté le délai de 48 heures obligatoire, personne n'ayant fait part de la disparition de quiconque. Les secours ont effectué les dernières recherches samedi matin par hélicoptère et en sollicitant des plongeurs et des patrouilleurs en mer.

La piste avait été inaugurée en janvier dans le cadre de l'aménagement de la ville pour les JO et avait coûté 45 millions de réals (12,6 millions de dollars).

Les autorités de Rio de Janeiro ont annoncé une expertise "indépendante" pour déterminer les causes de l'effondrement.

Selon les premiers éléments, de fortes vagues seraient à l'origine de cet effondrement d'une cinquantaine de mètres de piste.

"En cas de mer agitée, un avertissement interdisant le passage sur la piste cyclable aurait dû être diffusé. La préfecture aurait dû le faire. Je me sens totalement responsable", a ajouté le maire de Rio lors d'une conférence de presse samedi, excluant pour le moment de fermer la piste.

Le président de Geo-Rio, un organisme dépendant de la mairie ayant supervisé le projet, a démissionné, a-t-il précisé.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP JO-2016: des irrégularités signalées sur la piste cyclable 6 mois avant son effondrement