Accueil Actualités - AFP Philippines: Dora ne sera pas autorisée à explorer des fonds paradisiaques
Actualités (AFP)
Philippines: Dora ne sera pas autorisée à explorer des fonds paradisiaques

Manille, 11 jan 2017 (AFP) -

La chaîne de télévision américaine pour enfants Nickelodeon ne sera pas autorisée à construire un parc d'attraction sous-marin sur une île philippine considérée comme l'un des derniers paradis de l'archipel, a déclaré mercredi la ministre philippine de l'Environnement.

Viacom International Media Networks, maison mère de Nickelodeon, avait annoncé lundi son intention de construire des "attractions à thèmes" inspirées de personnages comme Dora l'exploratrice ou Bob l'éponge dans le cadre d'un projet de développement sous-marin de 400 hectares à Palawan, suscitant l'inquiétude des associations de protection de l'environnement.

La ministre de l'Environnement Gina Lopez a déclaré qu'elle rejetterait le projet.

"Lopez dit qu'elle ne permettra pas de parc à thème sous-marin à Palawan. #environment2017", a déclaré le ministère de l'Environnement sur Twitter.

Dans un entretien avec la télévision ABS-CBN, Mme Lopez a dit qu'elle n'autoriserait aucun projet qui mette en danger l'environnement et le bien-être des habitants.

"C'est notre richesse. Ce n'est pas permis. Vous pouvez tuer les coraux. Pour un parc à thème? Non, non, pas question", a lancé Mme Lopez, qui s'est déjà opposée à des projets miniers sur Palawan.

Les organisations de défense de l'environnement qualifient l'île de Palawan, dans l'ouest des Philippines, de "dernière frontière" en raison de ses côtes et forêts intactes, qui abritent une flore et une faune d'une grande diversité.

L'archipel compte plusieurs sites inscrits au Patrimoine mondial.

Viacom avait expliqué que le complexe, destiné à ouvrir en 2020, compterait des restaurants et des salons situés à six mètres sous le niveau de la mer.

Le groupe avait ajouté que ce projet aurait sa place auprès d'autres sites Nickelodeon comme Wet'n'Wild en Australie, Teenage Mutant Ninja Turtles Land en Russie ou IMG Worlds of Legends à Dubai.

Une pétition en ligne lancée par les écologistes pour dénoncer le projet a recueilli plus de 125.000 signatures en moins de 24 heures.

Le partenaire philippin de Viacom a assuré mercredi qu'il ne s'agissait pas d'un "parc à thème", soulignant que le projet comportait aussi un pan consacré à la défense des océans.

ajm/kma/ev/lch

VIACOM

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Philippines: Dora ne sera pas autorisée à explorer des fonds paradisiaques