Accueil Actualités - AFP Naufrage du Sokalique: le second du cargo turc fait appel de sa condamnation
Actualités (AFP)
Naufrage du Sokalique: le second du cargo turc fait appel de sa condamnation

Brest, 1 juin 2017 (AFP) -

Le commandant en second du cargo turc qui avait éperonné en 2007 au large du Finistère le Sokalique, provoquant la mort de son patron-pêcheur, a fait appel de sa condamnation à trois ans de prison, a-t-on appris jeudi auprès du tribunal correctionnel de Brest.

"Le prévenu a fait appel" de sa condamnation, a-t-on indiqué au greffe du tribunal, sans plus de détails.

De nationalité azerbaïdjanaise, Aziz Mirzoyev, 47 ans, s'était également vu notifier le 18 mai une interdiction à vie de commander tout navire de commerce de plus de 500 tonneaux.

Ces peines étaient conformes aux réquisitions du parquet lors du procès qui s'était tenu fin avril.

M. Mirzoyev était poursuivi pour homicide involontaire et omission de porter secours. Il n'avait en revanche pas été jugé pour délit de fuite, infraction n'existant pas dans le code pénal de Géorgie, pays qui l'a extradé.

En janvier 2013, les mêmes peines avaient été prononcées à son encontre, mais en son absence, alors qu'il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international, tout comme le commandant de l'Ocean Jasper. Interpellé en Géorgie en juillet 2016, il a été extradé et emprisonné début mars à la maison d'arrêt de Brest, où il a fait opposition au jugement prononcé en son absence.

Le tribunal correctionnel de Brest avait également condamné en 2013 le capitaine du navire à quatre ans de prison. Ce dernier, Rafik Agaev, également de nationalité azerbaïdjanaise, est toujours recherché.

Dans la nuit du 16 au 17 août 2007, le caseyeur breton et l'Ocean Jasper, navire battant pavillon des îles Kiribati (Pacifique), étaient entrés en collision au nord de l'île d'Ouessant (Finistère), dans les eaux internationales. Malgré un trou dans la coque, que l'équipage s'était empressé de colmater, le cargo avait poursuivi sa route sans prévenir les secours.

Le patron du Sokalique avait péri noyé. Les six autres marins du navire de pêche avaient pu être secourus.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Naufrage du Sokalique: le second du cargo turc fait appel de sa condamnation