Accueil Actualités - AFP Revue des frets maritimes: les tarifs se stabilisent, dans un marché prudent
Actualités (AFP)
Revue des frets maritimes: les tarifs se stabilisent, dans un marché prudent

LONDRES, 21 mai 2012 (AFP) -

Les tarifs des transports maritimes de matières sèches comme ceux des frets pétroliers sont dans l'ensemble restés stables la semaine dernière, dans un marché marqué par la prudence, tiraillé entre regain de l'activité et inquiétudes persistantes sur l'économie mondiale.

L'indice composite Baltic Dry Index (BDI), moyenne des tarifs pratiqués sur 24 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.), a terminé vendredi à 1.141 points contre 1.138 points une semaine auparavant.

En dépit d'un regain de la demande de transports dans le secteur minier, l'indice BDI pâtissait de la prudence des investisseurs, avivée par les incertitudes dans la zone euro, et était pénalisé par un recul des tarifs pour la catégorie des Panamax, navires adaptés aux dimensions du canal de Panama.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui comporte sept routes - la plupart pour les céréales -, a terminé vendredi à 1.274 points contre 1.322 points sept jours plus tôt.

La catégorie des Panamax avait profité depuis avril d'un net accroissement des livraisons de céréales en provenance de la côte est d'Amérique du sud face à un nombre limité de navires sur le bassin Atlantique, a rappelé Miswin Mahesh, analyste de Barclays Capital.

Mais la récente baisse des prix du carburant, dans le sillage des cours du pétrole, "facilité un rééquilibrage, avec une partie de la flotte surabondante présente dans le Pacifique qui fait son retour lentement dans l'Atlantique pour répondre à l'activité accrue sur ce bassin", a noté M. Mahesh.

Ce mouvement de repositionnement, freiné auparavant par les coûts élevés du carburant, augmente l'offre de navires dans l'Atlantique et contribue ainsi à tirer les prix vers le bas.

De son côté, le Baltic Capesize Index (BCI), qui compile les tarifs des "Capesize" -- navires que leur taille imposante oblige à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a terminé vendredi à 1.633 points contre 1.614 points le vendredi précédent.

"Les tarifs des Capesize ont récemment gagné du terrain grâce à une augmentation des volumes de minerai de fer acheminés, le marché étant notamment stimulé par les cargaisons du géant minier (brésilien) Vale", a souligné Miswin Mahesh.

Pour leur part, les tarifs des frets pétroliers ont fait du surplace, dans un marché toujours marqué par une demande faible et une flotte surabondante.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur onze routes de transport de pétrole brut, a fini vendredi à 765 points contre 760 points une semaine auparavant.

L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur cinq routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a fini à 616 points, contre 614 points le vendredi précédent, après avoir glissé mercredi à 608 points, un plus bas depuis février 2011.

"La fin de la glaciation en mer Baltique (après les mois d'hiver) a libéré une abondance de nouveaux navires" capables de transporter du brut ou des produits pétroliers depuis la Russie -- premier pays producteur de brut --, "ce qui exerce une pression à la baisse sur les prix" des frets, a noté l'Agence internationale de l'Energie (AIE), dans son rapport mensuel publié mi-mai.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Revue des frets maritimes: les tarifs se stabilisent, dans un marché prudent