Accueil Actualités - AFP Portugal: ouverture du processus de privatisation des aéroports ANA
Actualités (AFP)
Portugal: ouverture du processus de privatisation des aéroports ANA

LISBONNE, 30 août 2012 (AFP) -

Le gouvernement portugais a annoncé jeudi l'ouverture du processus de privatisation du gestionnaire des aéroports du pays ANA, prévue par le plan d'aide international accordé au Portugal en mai 2011.

Le conseil des ministres "a approuvé la loi sur la privatisation de ANA", prévoyant "la cession de la totalité du capital de ANA", a déclaré Luis Marques Guedes, porte-parole du gouvernement, lors d'une conférence de presse.

Les candidats au rachat de la société, détenue à 100% par l'Etat, qui gère les aéroports de Lisbonne, Porto (nord), Faro (sud) et l'archipel des Açores devront remettre "leur offres d'ici fin septembre", a indiqué le porte-parole du gouvernement, qui table sur une conclusion du processus "d'ici la fin de l'année".

Cette cession "se fera par le biais d'une opération de vente directe à un ou plusieurs investisseurs nationaux ou étrangers", puis à travers une offre publique d'achat portant sur "une participation pouvant aller jusqu'à 5% du capital, exclusivement réservée aux salariés de l'entreprise", a précisé Maria Luis Albuquerque, secrétaire d'Etat au Trésor.

"Le gouvernement sait qu'il y a plusieurs investisseurs intéressés, mais ces intentions n'ont pas encore été formalisées", a-t-elle ajouté, alors que la presse évoque notamment l'intérêt du consortium formé par deux concessionnaires d'autouroute, le portugais Brisa et le brésilien CCR, ainsi que des groupes de BTP espagnol Ferrovial et son concurrent portugais Teixeira Duarte.

En échange d'un prêt de 78 milliards d'euros accordé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international, le Portugal s'est engagé à alléger sa dette publique grâce à un programme de privatisations censé rapporter 5,5 milliards d'euros jusqu'en 2014.

Lisbonne a déjà encaissé plus de la moitié des recettes prévues grâce essentiellement à l'investissement d'entreprises publiques chinoises dans les électriciens EDP et REN.

Ce programme prévoit également la cession de la compagnie aérienne TAP, qui doit également intervenir d'ici la fin de l'annnée, puis de la poste (CTT) et de la branche assurance de la banque publique Caixa geral de depositos (CGD).

Le gouvernement a en outre annoncé jeudi avoir retenu quatre candidats à la privatisation des chantiers navals de Viana do Castelo (nord-ouest), détenus à 100% par la holding d'état portugaise du secteur de la défense (Empordef).

Le groupe portugais Atlanticeagle Shipbuilding, le constructeur Russe JSC, le brésilien Rio Nave Serviços Navais (Brasil) et le norvégien Volstad Maritime ont ainsi été invités à adresser une offre formelle.

ALL NIPPON AIRWAYS

BRISA AUTO-ESTRADAS DE PORTUGAL

FERROVIAL

TEIXEIRA DUARTE

EDP - ENERGIAS DE PORTUGAL

CAIXABANK

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Portugal: ouverture du processus de privatisation des aéroports ANA