Accueil Actualités - AFP EDF va lancer la 2e phase d'essai de son hydrolienne à la fin du mois
Actualités (AFP)
EDF va lancer la 2e phase d'essai de son hydrolienne à la fin du mois

BREST (Finistère), 6 sept 2012 (AFP) -

EDF lancera à la fin du mois de septembre la deuxième phase d'essais sous-marins de son hydrolienne prototype, en vue d'une mise en service commerciale du parc hydrolien de Paimpol-Bréhat à l'été 2013, a annoncé jeudi le groupe d'énergie français.

Cette hydrolienne, baptisée "L'Arcouest", une énorme turbine d'un diamètre de 16 mètres et qui pèse 850 tonnes, avait déjà été immergée pour une première phase d'essais d'octobre 2011 à janvier 2012 sur le site de Paimpol-Bréhat, à une profondeur de 35 mètres, afin de tester son fonctionnement en conditions réelles.

"D'ultimes vérifications vont être effectuées avant son immersion fin septembre sur le site de Paimpol-Bréhat", a indiqué le PDG du groupe Henri Proglio, venu observer la machine sur le port de Brest, où elle est à quai après avoir passé plusieurs mois en Irlande, chez son fabricant OpenHydro.

EDF prévoit de mettre en service en service le parc hydrolien de Paimpol-Bréhat à l'été 2013, lorsque cette première éolienne commencera à alimenter le réseau électrique, grâce à la pose d'un convertisseur de courant sous-marin.

Le câble électrique qui reliera le parc hydrolien au réseau électrique terrestre, d'une longueur de 15 km, a quant à lui été posé en juin dernier. Le parc devrait être parachevé au printemps 2014, lorsque les trois autres hydroliennes qui doivent l'équiper auront été installées.

"La première campagne d'immersion, d'octobre à janvier, a permis de valider les procédures de pose et de récupération de la machine. Nous avons eu confirmation des performances attendues et du fait que la barge était adaptée pour la pose et la récupération de la machine", a expliqué de son côté le directeur de la production hydraulique d'EDF, Jean-François Astolfi.

"Pour l'instant on est assez optimistes sur le fait que ce calendrier peut être tenu", a-t-il souligné.

Les quatres hydroliennes (d'énormes turbines électriques, qui tournent grâce aux courants sous-marins) du parc de Paimpol-Bréhat, d'une puissance unitaire de 0,5 mégawatt, pourront alimenter en tout 2.000 à 3.000 foyers. Elles sont construites par l'irlandais OpenHydro avec le concours de DCNS, et constituent une "première mondiale" selon EDF.

L'Arcouest "est l'un des symboles les plus significatifs des ambitions d'EDF dans le développement des énergies marines", et "EDF a vocation à jouer un rôle tout à fait significatif dans le développement de ces énergies dans le monde" a par ailleurs souligné M. Proglio lors de ce déplacement.

Le patron d'EDF était accompagné par une série de responsables industriels et locaux, dont le président du conseil régional Pierrick Massiot, le préfet de région Michel Cadot, ou encore Patrick Boissier, patron du groupe naval DCNS, très actif dans les énergies marines et actionnaire d'OpenHydro.

M. Proglio a également signé dans la matinée une convention de partenariat avec l'ENSTA-Bretagne (Ecole nationale supérieure de techniques avancées). Cette école d'ingénieurs brestoise a créé un mastère dédié aux énergies marines renouvelables, dont la 3e promotion est parainnée par le patron d'EDF.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP EDF va lancer la 2e phase d'essai de son hydrolienne à la fin du mois