Accueil Actualités - AFP Marins britanniques disparus: aucun indice de survie
Actualités (AFP)
Marins britanniques disparus: aucun indice de survie

Washington, 24 mai 2014 (AFP) -

Un hélicoptère de la marine américaine a localisé dans l'Atlantique le voilier Cheeki Rafiki mais n'a pas trouvé trace de son équipage de quatre marins britanniques dorénavant présumés morts, ont annoncé les garde-côtes américains.

La coque retournée du navire a été repérée à 1.000 miles nautiques (1.850 km) des côtes du Massachusetts (nord-est). Le voilier de 12 mètres a perdu sa quille, ce qui a provoqué une voie d'eau, ont précisé vendredi les garde-côtes dans un communiqué.

Un plongeur a pu confirmer qu'il s'agissait bien du Cheeki Rafiki et a "tapé sur la coque" pour vérifier si des gens se trouvaient à bord. Sans résultats.

Une équipe de recherche a retrouvé le canot de sauvetage à l'intérieur du bateau, encore rangé, laissant à penser que les passagers n'ont probablement pas survécu au chavirage.

Le contact avec le navire avait été perdu le 16 mai. Les quatre marins chevronnés qui composaient son équipage --le capitaine Andrew Bridge, 22 ans, James Male, 23 ans, Steve Warren, 52 ans, et Paul Goslin, 56 ans-- revenaient d'une régate internationale aux Caraïbes. Ils sont toujours portés disparus.

L'arrêt des recherches dimanche avait entraîné une forte mobilisation et la signature d'une pétition par au moins 150.000 personnes en moins de deux jours au Royaume-Uni, conduisant les autorités américaines à reprendre les recherches mardi.

Les garde-côtes avaient annoncé jeudi que les recherches seraient abandonnées vendredi à minuit si aucun indice laissant suggérer une possible survie de passagers était trouvé.

"Aucun des faits nouveaux n'indique que c'est le cas", ont jugé les garde-côtes.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Marins britanniques disparus: aucun indice de survie