Accueil Actualités - AFP Un navire de la Royal Navy évacue une centaine de Britanniques de Libye
Actualités (AFP)
Un navire de la Royal Navy évacue une centaine de Britanniques de Libye

Londres, 3 août 2014 (AFP) -

Un navire de la Royal Navy a évacué dimanche une centaine de Britanniques qui se trouvaient en Libye, où les combats entre milices rivales s'intensifient, ont annoncé les autorités britanniques.

Le HMS Enterprise, qui était en opérations en Méditerranée, a évacué de Tripoli 110 personnes, essentiellement des Britanniques, mais aussi quelques ressortissants d'autres pays, a indiqué sur son compte Twitter l'ambassadeur du Royaume-Uni en Libye, Michael Aron.

"Un certain nombre de passagers ont été transférés par bateau sur le HMS Entreprise et ont reçu des fournitures pour le voyage", a indiqué à Londres le ministère britannique de la Défense.

Le HMS Enterprise, un bâtiment de surveillance de 91 mètres de long, est attendu à Malte lundi.

Avant l'intensification des violences ces derniers jours, on estimait qu'entre 100 et 300 Britanniques se trouvaient en Libye.

La Royal Navy "est en train d'aider les Britanniques à quitter la Libye comme le recommande le ministère britannique des Affaires étrangères", a déclaré dans un communiqué le ministre de la Défense, Michael Fallon.

L'ambassadeur Michael Aron avait annoncé vendredi qu'il avait décidé "avec regret" de partir rapidement en raison des combats en cours dans la capitale et de l'absence de sécurité. Une grande partie du personnel consulaire britannique avait été évacuée lundi dernier.

Samedi, l'ambassadeur déclarait sur Twitter: "Combats à #Tripoli pires aujourd'hui. Des réservoirs de pétrole de nouveau touchés. Combats dans des zones civiles. La population souffre. Les milices détruisent la ville".

Un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères a fait un constat similaire dimanche. "Les combats se sont intensifiés à Tripoli, y compris autour des bâtiments de l'ambassade britannique", a-t-il déclaré.

"Etant donné la détérioration des conditions de sécurité, nous prenons des mesures temporaires pour suspendre les activités de l'ambassade britannique à Tripoli, après le départ organisé des ressortissants britanniques", a indiqué le porte-parole.

"Nous déconseillons tout voyage en Libye et appelons les ressortissants britanniques se trouvant en Libye à partir en utilisant les moyens commerciaux de voyage disponibles", a ajouté le porte-parole du ministère.

L'opération actuelle ressemble à celle qui avait été effectuée en 2011 pendant le soulèvement qui a abouti, après l'intervention militaire de plusieurs pays occidentaux, à la chute et à l'exécution de Mouammar Kadhafi. Un navire britannique avait alors évacué des ressortissants étrangers.

En deux semaines, les violences en Libye ont fait au moins 200 morts et un millier de blessés, selon le ministère libyen de la Santé.

Les divisions entre islamistes et nationalistes, qui minent depuis des mois la vie politique libyenne, se transposent sur le terrain, avec des combats entre milices rivales.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Un navire de la Royal Navy évacue une centaine de Britanniques de Libye