Accueil Actualités - AFP Première opération privée d'aide aux migrants en Méditerranée
Actualités (AFP)
Première opération privée d'aide aux migrants en Méditerranée

La Valette, 25 août 2014 (AFP) -

La première opération privée de recherche et de secours aux migrants en Méditerranée, financée par un couple italo-américain, à été lancée lundi avec un navire équipé de drones pour repérer les embarcations en perdition.

Le bateau, un voilier de 40 pieds (12m), baptisé Phoenix I, a quitté Malte pour une première mission de 60 jours destinée à venir en aide à des personnes en détresse en mer.

Le week-end dernier, quelque 200 personnes ont péri dans des naufrages.

La fondation (MOAS) basée à Malte a été fondée par une Italienne, Regina Catrambone, et son mari américain Christopher.

"Nous avons dû nous battre pour que ce projet voit le jour. Un an après sa conception, nous mettons en place notre première opération", a déclaré Regina Catrambone aux journalistes.

L'équipage de Phoenix I, qui comprend des sauveteurs et une équipe médicale, transporte des embarcations légères et deux drones équipés de système de détection à infrarouge pour repérer dans la nuit les embarcations de migrants en perdition.

Les drones peuvent rester en vol durant six heures et couvrent un rayon d'une centaine de kilomètres puis transmettent les informations aux centres de coordination des secours à Malte et en Italie, a précisé Cristopher Catrambone.

Phoenix I transporte également des gilets de sauvetage, de la nourriture, de l'eau et des premiers secours.

Nombre d'embarcations de migrants qui tentent de traverser la Méditerranée depuis l'Afrique du nord sont dangereusement surpeuplées et dérivent durant des jours en mer avec de sérieux risques de déshydratation pour les personnes à bord.

Les Catrambone espèrent aussi venir en aide aux plus jeunes des migrants qui, en tentant seul la traversée, sont à la merci des trafiquants.

Selon le couple, le nombre d'embarcations chargées de migrants va d'accroître malgré les dernières tragédies, en raison des terribles situations en Syrie, en Irak, à Gaza ainsi qu'en Afrique de l'Ouest où sévit l'épidémie de fièvre Ebola.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Première opération privée d'aide aux migrants en Méditerranée