Accueil Actualités - AFP Exercice multinational anti-pollution au large de l'île d'Elbe
Actualités (AFP)
Exercice multinational anti-pollution au large de l'île d'Elbe

Bastia, 17 sept 2014 (AFP) -

Près de deux mois après le remorquage controversé de l'épave du paquebot géant italien Costa Concordia de la côte toscane à Gênes, un exercice multinationa anti-pollution s'est déroulé mardi et mercredi au large de l'île d'Elbe, a indiqué la préfecture maritime de Méditerranée.

Cet exercice "Ramogepol 2014", regroupant l'Italie, la France, Monaco et l'Espagne) a été organisé dans le cadre de l'accord franco-italo-monégasque "Ramoge" par le ministère italien de l'Environnement.

Il a permis, selon un communiqué de la préfecture, "de tester les capacités d'intervention franco-italo-monégasques (coordination et rapidité de réponse) pour la prévention et la lutte contre les pollutions en haute mer, à la suite d'un accident maritime."

Organisé par la France, il s'était déroulé en 2013 dans les bouches de Bonifacio, entre Corse et Sardaigne.

Le thème retenu cette année a été l'abordage entre un pétrolier et un porte-conteneurs, entraînant une pollution par hydrocarbures, susceptible de dériver dans le canal de Corse.

Il s'est déroulé près de deux mois après l'odyssée d'une semaine du Costa Concordia, le paquebot de croisière géant italien échoué sur l'île de Giglio en Toscane, dont le le transport de l'épave avait suscité de vives craintes sur les risques d'atteintes à l'environnement et un début de polémique entre les gouvernements français et italien.

"Ramogepol 2014" a comporté deux phases, depuis mardi: recherche et sauvetage en mer conduite par la Guardia Costeria italienne et lutte anti-pollution conduite conjointement par la France et l'Italie.

La France a participé avec le bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollution (BSAD) "Ailette" de la Marine nationale, à bord duquel avait embarqué la cellule antipollution de la base navale de Toulon et une équipe du centre d'expertises pratiques de lutte antipollution de la Marine.

Un avion Falcon 50 de l'aéronautique navale, pour la localisation des nappes de pollutions, et un remorqueur portuaire civil basé à Bastia ont été engagés dans l'exercice.

L'Espagne, pays partenaire, a mis en oeuvre un avion de patrouille maritime CN-235 et l'Agence européenne de sécurité maritime s'est engagé avec un pétrolier.

"Ramoge" est un accord signé en 1976 par la France, l'Italie et Monaco qui organise la prévention et la lutte contre les pollutions marines.

Le plan opérationnel de lutte anti-pollution "Ramogepol" est issu en 1993 de cet accord.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Exercice multinational anti-pollution au large de l'île d'Elbe