Accueil Actualités - AFP La Russie menace une expédition scientifique finno-suédoise
Actualités (AFP)
La Russie menace une expédition scientifique finno-suédoise

Helsinki, 11 oct 2014 (AFP) -

La flotte russe a menacé à deux reprises une expédition scientifique finno-suédoise qui réalisait des prélèvements dans la mer Baltique, a annoncé samedi l'institut finlandais de l'environnement.

"A deux reprises, en août et au début du mois de septembre, (...) la flotte russe a essayé d'empêcher (le navire de recherche scientifique) Aranda d'accéder à un point de prélèvement dans les eaux internationales à l'est de Gotland", en Suède, a indiqué l'institut finlandais de l'environnement dans un communiqué.

La première fois, en août, un bâtiment de guerre russe a intimé à l'expédition l'ordre de changer de cap, ce qu'elle a d'abord fait, avant d'ignorer une seconde demande.

En septembre, un hélicoptère russe a volé à deux reprises très près de l'Aranda et un navire de guerre russe s'est dirigé à vive allure en direction de l'expédition.

Au moment du premier incident, des membres de l'équipage de l'Aranda ont relevé la présence d'un sous-marin.

Les membres de l'équipage et les chercheurs "ont trouvé que la situation était menaçante", a relevé l'institut finlandais.

Le bateau et l'équipage étaient finlandais et les chercheurs suédois.

Fin août, la Finlande avait annoncé que son armée de l'air allait accroître la fréquence de ses "vols de reconnaissance" après trois violations de son espace aérien par des avions russes en moins d'une semaine.

La Finlande, membre de l'UE, mais pas de l'Otan, a une frontière de plus de mille kilomètres avec la Russie. Elle a avec l'alliance atlantique un programme de coopération appelé "Partenariat pour la paix", comme son voisin la Suède.

En septembre, la Suède avait protesté auprès de la Russie après l'incursion de deux avions de combat dans son espace aérien, l'incident de ce type le plus important depuis 2006, selon le gouvernement.

La Suède et la Finlande envisagent de signer un pacte renforçant leur collaboration avec l'Otan. Il leur permettrait de demander une aide de l'Alliance atlantique en cas d'urgence.

La Russie a souvent répété qu'elle verrait d'un mauvais oeil une adhésion de la Finlande à l'Otan, un sujet qui revient régulièrement dans le débat public finlandais. L'opinion publique finlandaise reste majoritairement opposée à une éventuelle adhésion à cette alliance, fidèle à la tradition d'un pays non aligné militairement.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP La Russie menace une expédition scientifique finno-suédoise