Accueil Actualités - AFP Livraison des Mistral à la Russie si le cessez-le-feu est respecté (Hollande)
Actualités (AFP)
Livraison des Mistral à la Russie si le cessez-le-feu est respecté (Hollande)

Milan, 16 oct 2014 (AFP) -

Le président François Hollande a réaffirmé jeudi à Milan que le cessez-le-feu devait être "entièrement respecté" en Ukraine pour que la France procède comme prévu à la fin du mois à la livraison d'un premier navire Mistral à la Russie.

"Ce qu'il faut, c'est que le cessez-le-feu soit entièrement respecté en Ukraine et que ce qu'on appelle le plan de règlement de la crise -l'accord de Minsk- soit intégralement appliqué", a-t-il déclaré devant la presse à son arrivée à un sommet Europe-Asie.

François Hollande avait déjà fait un mois plus tôt du respect du cessez-le-feu la condition sine qua non de la livraison des deux navires Mistral à la Russie.

Le premier bâtiment a été baptisé "Vladivostok", et le second, toujours en construction, "Sébastopol", du nom du grand port de Crimée, annexée en mars par la Russie.

Ces bâtiments de projection et de commandement (BPC) sont des navires de guerre polyvalents pouvant transporter des hélicoptères et des chars, ou accueillir un état-major embarqué.

Leur vente à la Russie avait été conclue en juin 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, pour près de 1,2 milliard d'euros.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Livraison des Mistral à la Russie si le cessez-le-feu est respecté (Hollande)