Accueil Actualités - AFP Comores: fausse alerte au piratage de plaisanciers français
Actualités (AFP)
Comores: fausse alerte au piratage de plaisanciers français

Moroni, 9 fév 2015 (AFP) -

Un catamaran de plaisance français parti de La Réunion a déclenché lundi une fausse alerte au large des Comores croyant à une agression en mer par ce qui s'est avéré être de simples pêcheurs à la traîne, a indiqué le chargé de Défense des Comores.

"Il n'y a pas de situation alarmante. Il n'y a pas eu d'agression, c'est une fausse alerte", a déclaré à l'AFP Hamada Madi Boléro, chargé de Défense des Comores, théâtre de quelques actes de pirates somaliens ces dernières années dans cette partie de l'océan Indien.

"Les craintes de piraterie maritime formulées au regard du comportement de deux esquifs par un voilier, ayant à son bord des ressortissants français, navigant à l'ouest de Grande-Comore en direction de Zanzibar se sont avérées infondées", a pour sa part indiqué à l'AFP l'ambassade de France aux Comores.

Les plaisanciers français, à bord du "Syrus", ont visiblement pris peur en voyant deux embarcations faire des manoeuvres à 500 mètres d'eux, a expliqué un responsable des garde-côtes comoriens Said Hamza.

Ils ont donné l'alerte aux autorités françaises de La Réunion qui ont appelé Moroni où une cellule de crise a été mise sur pied par mesure de précaution.

Dans un premier temps, une source des renseignements militaires comoriens avait fait état d'une agression par des immigrants comoriens à bord d'un "kwassa kwassa", une embarcation de fortune allant clandestinement sur le département français de Mayotte, quatrième île de l'archipel.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Actualités - AFP Comores: fausse alerte au piratage de plaisanciers français