Accueil Economie maritime Ports Normands Associés, bilan 2016 et projets 2017
Economie maritime
Ports Normands Associés, bilan 2016 et projets 2017
le 17 Janvier 2017

Après une année 2016 toute en nuances, enregistrant des chiffres record sur la croisière, la réparation navale, le nombre de nuitées plaisance et le trafic passagers transmanche mais plus difficile en matière de pêche et de vrac, Ports Normands Associés (PNA), présidé par Hervé Morin, et ses délégataires abordent 2017 avec la volonté de continuer à affirmer la spécificité de leurs ports : performance, souplesse et professionnalisme. Pour cela, ils affichent un haut niveau d’investissement : 33,6M€, dont 26,7 pour Ports Normands Associés (PNA).

LE BILAN 2016

COMMERCE : A fin décembre 2016, les trafics PNA progressent de 5,18 % pour les passagers et diminuent de 2,68 % pour les marchandises. La croissance du trafic passagers (près de 100 000 passagers supplémentaires) est portée tant par l’activité transmanche qui augmente de + 3,36 %, que par l’activité croisière qui progresse de 44,04 %.

PECHE : Avec 5 544 T (- 11,45 %) passées sous criée, l’activité « pêche » à Cherbourg a été en recul. Malgré un prix moyen en hausse à 2,69 € (2,60 € l’an dernier), le chiffre d’affaires de la criée recule d’environ 1 million d'euros pour s’établir à 14,7 millions (-8,19 %). Sur le Centre Logistique de Débarque de Ouistreham, le tonnage enregistré par les bornes de pesée, s’est élevé à 808 T (- 25 %).

PLAISANCE : Le nombre d’escales a légèrement diminué de 0,49 % cependant, le tassement du nombre d’escales est nettement compensé par une hausse du nombre de nuitées par escale (+11,11%). Au total, l’activité « plaisance » a généré 28 022 nuitées à l’échelle des ports de Cherbourg et Caen- Ouistreham.

REPARATION NAVALE : PNA gère sur le port de Cherbourg 3 outils de mise à sec pour les unités jusqu’à 4 000 T. En 2016, 125 mises à sec ont été effectuées, ce qui constitue un doublement par rapport à 2015.

LES PRINCIPAUX PROJETS 2017

PNA va mener à bien de nombreux projets en 2017 avec l’appui de ses délégataires pour un investissement global à hauteur de 33,6 M€, dont 26,7M€ de PNA.

Sur les EMR, soulignons que PNA vient de livrer le 1er port de France prêt à 100 % pour les EMR et que 2017 pourrait voir les premières usines sortir de terre.

En matière de vrac, les travaux d’embectage sur Caen-Ouistreham vont débuter en septembre (8 M€ PNA / 2 M€ CCI Caen Normandie). Très attendus par les acteurs du port de Caen-Ouistreham, ils visent à augmenter son trafic de manière sensible (+ 100 000 T/an à terme). A Caen-Ouistreham, le volume des trafics tient beaucoup à l’activité blé. Or, les perspectives d’export, dues à une mauvaise campagne 2016, sont attendues à la baisse. Toutefois, le port peut espérer, en 2017, engranger des résultats positifs liés à ses efforts sur le plan commercial et des investissements au niveau de la filière bois. A Cherbourg, peu de perspectives d’activité sont attendues sur les vracs en 2017.

Sur le transmanche, malgré le Brexit, les opérateurs ferries affichent leur confiance en l’avenir : maintien du rythme des rotations, deux des trois opérateurs ferries (Irish Ferries et BAI) ont annoncé leur volonté de construire des navires plus capacitaires. PNA est prêt à adapter les infrastructures à la taille des nouveaux bateaux. Quant aux concessionnaires, ils jouent le jeu également puisque la CCI Caen Normandie va investir 1,5 M€ sur le terminal de Ouistreham et que la SAS Port de Cherbourg a prévu un programme d’investissements à hauteur de 1,6 M€.

A Cherbourg, les deux dernières passerelles croisière « historiques » vont être remplacées par une passerelle neuve. La mise en exploitation est prévue pour fin mars 2018. Investissement : 1,6 M€ dont 350 K€ de Cherbourg en Cotentin et 1,250 M€ de PNA. L’année 2017 devrait confirmer l’orientation positive de l’activité croisière, constatée en 2016 sur Cherbourg. En effet, 32 paquebots sont attendus en 2017 soit 6 de plus qu’en 2016. Quant au port de Caen-Ouistreham, il confirmera son attractivité auprès des paquebots de luxe.

Sur Cherbourg toujours, les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN), portées par un carnet de commande garni, souhaitent disposer d’un outil industriel plus performant. PNA a décidé de les accompagner. Concertation, procédures administratives et études sont en en cours. Les travaux devraient débuter en 2018. Montant estimé pour PNA : 25 M€.

Concernant les produits de la mer, des travaux vont être réalisés sur la zone de Collignon afin d’améliorer le pompage de la prise d'eau de mer et répondre ainsi aux besoins des entreprises utilisatrices et d’entreprises nouvelles qui s’installeraient sur la zone d’activité créée. La mise en service est espérée pour la fin 2017, début 2018. Montant : 640 000 € (PNA). En complément, des travaux d’aménagement des accès à la zone produits mer devraient débuter en mars 2017 et représentent un investissement PNA de 1,5 M€.

L’activité « pêche » en 2017 devrait être orientée plus favorablement que 2016 avec l’arrivée d’une nouvelle unité hauturière à l’automne à Cherbourg (+ 200 T espérées).

En matière de plaisance, 1 360 navires résidents sont amarrés au port de plaisance, dans l’avant-port, et le bassin à flot de Cherbourg. Comptant parmi les tous 1er ports de passage français, il enregistre jusqu’à 14 900 nuitées par an. Après avoir réalisé l’extension de la zone d’activité de Port Chantereyne (1.4 ha supplémentaire pour 1.5 M€), Cherbourg en Cotentin, le département de la Manche et PNA travaillent sur un projet permettant d’étendre l’offre d’anneaux de 400 à 600 places sur une superficie de 11.6 ha et l’extension du terre-plein attenant : 1.7 ha. Une étude est en cours sur le montage juridique de la société qui porterait l’investissement et sur sa faisabilité financière.

Par ailleurs, la ville de Cherbourg en Cotentin, concessionnaire du port de plaisance a prévu un programme d’investissements à hauteur de 842 K€ sur 2017, correspondant, entre autres, à des aménagements de pontons et d’espaces publics portuaires.

Quant au Port de Plaisance de Ouistreham, le comité syndical de PNA du 12 décembre dernier a voté une convention de groupement de commande pour que soit lancée une étude de faisabilité de son extension (actuellement = 650 anneaux). L’objectif est de s’assurer que le projet, qui pourrait comprendre un programme immobilier, est envisageable et à quelles conditions.

En matière de réparation navale, l’enjeu consistera essentiellement à poursuivre la dynamique d’activité enclenchée en 2015 avec les acteurs cherbourgeois, à travers la marque « Channel Maintenance Cherbourg ». Ce mouvement devrait se traduire par une expertise accrue, des solutions élargies auprès des prospects et une présence commerciale renforcée.

Enfin, au 2ème trimestre 2017, devraient débuter les travaux de réfection du centre opérationnel de sécurité de Ouistreham. Le bâtiment actuel, situé sur le terre-plein des écluses, a été construit en 1964. Il regroupe les activités des officiers de port de la capitainerie et des personnels d’exploitation des ouvrages de PNA, ainsi que la téléconduite des ouvrages mobiles pour les ports de Caen- Ouistreham et Cherbourg. Au fil des années, ces locaux sont devenus vétustes, inconfortables et mal adaptés aux besoins et utilisations des deux entités. C’est pourquoi, PNA a engagé la rénovation et la modernisation de ceux-ci. Pendant la période de travaux qui devraient débuter au 2ème trimestre 2017, le maintien et la continuité de fonctionnement des activités des services capitainerie/PNA seront assurés. Investissement PNA : 1,29 M€

À PROPOS DE Ports Normands Associés

Propriétaire et gestionnaire des ports de Caen-Ouistreham et Cherbourg, Ports Normands Associés ce sont : 4 000 emplois directs, indirects et induits / 190 M€ investis en Normandie (2007-2016) / 100 ha dédiés entièrement aux Energies Marines Renouvelables / 5 millions de tonnes de marchandises par an / 1,6 million de passagers transmanche par an / 2 400 anneaux de plaisance / 1⁄4 du tonnage pêche déclaré en Normandie.

PNA est l’alliance de la Région Normandie et des départements de la Manche et du Calvados, au service du développement économique de leur territoire. Retrouvez toutes les informations à propos de PNA sur www.pna- ports.fr / www.pna-emr. 

Source PNA

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime Ports Normands Associés, bilan 2016 et projets 2017