Accueil Economie maritime Le salon Euromaritime-Eurowaterways ouvre ses portes, pour 3 jours, le mardi 31 janvier
Economie maritime
Le salon Euromaritime-Eurowaterways ouvre ses portes, pour 3 jours, le mardi 31 janvier
le 26 Janvier 2017

La biennale professionnelle Euromaritime-Eurowaterways s’inscrit dans le paysage des salons européens avec un ADN spécifique qui complète l’offre des expositions liées aux secteurs maritime ou fluvial en Europe. Basé sur la transversalité, ce rendez-vous parisien doublement thématique se positionne depuis sa création en 2013 comme l’unique vitrine continentale globale de l’économie européenne du secteur.

Organisé par l’hebdomadaire français le marin (groupe Sipa - Ouest-France) et le Gican (Groupement des Industries de Construction et d’Activités Navales) avec le soutien actif du Cluster Maritime Français, d’Entreprendre pour le fluvial (EPF) et de Voies Navigables de France (VNF), Euromaritime-Eurowaterways se tiendra pendant 3 jours, Porte de Versailles à Paris, du mardi 31 janvier au jeudi 2 février 2017.

Il exposera un panel de métiers particulièrement dense : Equipements, Services, Transport, Armateurs, Biotechnologies, Logistique, Offshore, Construction-Réparation, Energies Renouvelables, Enseignement-Formation, Recherche et Ingénierie, Environnement et Aménagement du littoral et des berges, Sûreté et Sécurité, Gestion des infrastructures.

Des opportunités business

Ce rendez-vous professionnel européen autour de l’économie de la mer et des fleuves est définitivement inscrit dans l’agenda des acteurs de ces deux filières. Avec près de 300 exposants français et étrangers sur 9 000 m² de surface d’exposition et quelques 6 000 visiteurs attendus en provenance de 50 pays dont certains key-buyers du secteur, Euromaritime-Eurowaterways garantit à l’ensemble de ses participants les conditions optimum pour négocier les futurs équipements et services liés à la croissance bleue du XXIème siècle en Europe.

Présence de majors et des PME/ETI innovantes

Cette édition 2017 prévoit la présence de plus de 25% de nouveaux exposants  français et européens, deux ambitieux pavillons nationaux  avec la Finlande et le Luxembourg, la présence des grands chantiers, équipementiers et fournisseurs de solutions globales de l’espace européen dont Alphatron Marine, Cadmatic OY, CMN, Damen Shipyards Group, DEME group, Eneria Cat, CNIM, Keppel Shipyard Limited, ou encore Piriou, pour ne citer qu’eux.

Un lieu d’échanges

Les grandes institutions européennes ont également confirmé leurs présence. Pour cette édition 2017, le salon est soutenu en effet par l’European Network of Maritime Clusters/ENMC, The European Community Shipowners' Associations/ECSA, The European Sea Ports Organisation/ESPO, la Commission Européenne, la Conférence des régions périphériques et maritimes d’Europe/CRPM CPMR, Sea Europe et tout récemment l’European Renewable Energies Federation/EREF. Ces institutions participent au succès de l’événement, faisant d’Euromaritime-Eurowaterways un grand rendez-vous de lobbying, particulièrement autour de son programme de conférences, dédiées chaque jour à un thème porteur différent. Les trois thématiques mises en exergue dans le cadre de cette prochaine édition sont la Journée européenne du shipping, avec le soutien d’Armateurs de France, le mardi ; la Journée européenne de l’énergie hydrolienne avec le  soutien de l’European Renewable Energies Federation, le mercredi et Navires et solutions électriques, le jeudi.

Des opportunités de lobbying auprès des décideurs politiques

Rendez-vous business par excellence, Euromaritime-Eurowaterways a également pour vocation de porter les thématiques de l’économie maritime et fluviale auprès des décideurs politiques français et européens. Patronnée par la Commission Européenne, le salon reçoit traditionnellement de nombreux élus qui inscrivent l’économie bleue dans les priorités de développement économique. Cette édition 2017 pourrait également accueillir certains candidats à la présidentielle.

Plus d’informations sur www.euromaritime.fr

Quelques chiffres indicatifs sur l’Europe maritime : (Source : Cluster maritime français)

1·       Le littoral de l’Union Européenne (UE) s’étend sur 68.000 km, soit trois fois plus que celui des États-Unis et la surface combinée de la ZEE de l’UE est de 25 millions de kilomètres carrés, soit la 1ère ZEE du monde.

2·       Près de la moitié de la population de l’Union vit à moins de 50 km de la mer et ces régions maritimes génèrent plus de 40 % du PIB de l’Europe.

3·       Enfin, selon le rapport “Blue Growth” paru en 2012, l’économie maritime de l’Union Européenne représente 5,4 millions d’emplois (7 millions en 2020) et une valeur ajoutée brute de près de 500 milliards d’euros par an, les chiffres spécifiquement français sont de 300.800 emplois directs et 69 milliards d’euros de valeur de production.

4·       75 % du commerce extérieur de l’UE et plus de 37 % de son commerce intérieur sont transportés par mer. 


Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime Le salon Euromaritime-Eurowaterways ouvre ses portes, pour 3 jours, le mardi 31 janvier