Accueil Economie maritime Où est le ministère de la Mer ?
Economie maritime
Où est le ministère de la Mer ?
le 19 Mai 2012

Le lundi 23 avril 2012, lors d'un meeting à Quimper ouvrant sa campagne du deuxième tour, le candidat François Hollande avait promis la création d'un ministère de la mer en cas de victoire. « Si les Français décident de  me confier la présidence de la République avait-il dit, il y aura de nouveau dans le gouvernement de la République un ministère de la mer ». Le 16 mai 2012, à l'annonce de la composition du gouvernement, le maroquin promis brillait par son absence.

François Hollande s'inspirait-il - dans ce domaine comme dans d'autres - de François Mitterrand qui, en 1981, avait décidé la création d'un ministère de la mer de plein exercice confié à Louis le Pensec ? Deux ans plus tard, le ministre avait cependant préféré démissionner dénonçant la transformation en secrétariat d'Etat de ce portefeuille que, selon lui, « la France valait bien ».

Au-delà de la promesse non tenue du candidat socialiste devenu président, le sujet ne semble cependant pas faire l'unanimité parmi les professionnels du milieu maritime.

S'exprimant dans le Télégramme du 27 avril 2012 (www.letelegramme.com), Alain Cadec, député européen UMP, vice-président de la commission pêche, affichait sa réserve. «Un ministère de la Mer, c'est un sujet souvent évoqué entre nous. Bien sûr, il faut une ambition maritime mais je ne suis pas sûr qu'on puisse regrouper toutes les compétences sous un
seul chapeau. Les problématiques sont tellement différentes qu'il y a un risque de dilution dans un ministère fourre-tout. Je pense qu'il vaut mieux, par exemple, que les hydroliennes restent rattachées au ministère de l'Écologie, la pêche au ministère de l'Agriculture ou la Marchande aux Transports. Mais il faudrait un secrétariat d'État à la mer pour assurer la cohérence et la transversalité entre les ministères concernés. C'est, pour moi, la bonne solution».

Se confiant également dans le Télégramme du 27 avril, André Le Berre qui a quitté en mars 2012 la présidence du Comité des pêches de Bretagne, n'était pas plus emballé par la promesse du candidat François Hollande : «À titre personnel et en dehors de toute considération politique, précisait-il, je ne suis pas très favorable à un grand ministère de la Mer qui regrouperait toutes les compétences. Les pêcheurs risqueraient d'être la troisième roue de la charrette. Je préfère que nous restions dans un ministère de l'Agriculture et de la Pêche, où nous sommes mieux entendus. Nous avons beaucoup de choses en commun avec les agriculteurs, nous tenons le même discours et, à Bruxelles, nous pouvons mieux discuter car les autres pays européens sont organisés comme nous».

Ni l'un ni l'autre n'auront finalement été tout à fait entendus.  

Le vendredi 18 mai 2012, La Fédération française des syndicats professionnels maritimes (FFSPM), se présentant comme l'organisation majoritaire de la pêche française, « prenait acte » de la séparation de l'Agriculture et de la Pêche dans le nouveau gouvernement Ayrault et jugeait "très dommageable" que le mot "pêche" n'apparaisse dans aucun ministère.

Un décret devrait venir officialiser la séparation de la Pêche du portefeuille de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, le secteur devant être rattaché au portefeuille de Frédéric Cuvillier, ministre délégué auprès de la Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, chargé des Transports et de l'Economie maritime.

L'affaire est-elle définitive ? Pas sûr.

"Des contacts ont été établis avec le secteur", a indiqué à l'AFP un conseiller de M. Cuvillier, ajoutant pour défendre le nouveau projet d'organisation:  "L'Economie maritime est beaucoup plus ambitieuse et rattache la filière pêche à des thématiques qui n'avaient pas été explorées jusqu'à présent."

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime Où est le ministère de la Mer ?