Accueil Economie maritime Thon rouge: les thoniers français et espagnols rentrent au port
Economie maritime
Thon rouge: les thoniers français et espagnols rentrent au port
le 30 Mai 2012

La Commission européenne a annoncé, mercredi 30 mai 2012, le retour au port prématuré des thoniers senneurs français et espagnols après avoir atteint leurs quotas annuels de thon rouge, mais les ONG environnementales s'inquiètent de la présence de flottes étrangères non autorisées en Méditerranée. Les quotas de pêche à la senne alloués à la France et à l'Espagne "ont été épuisés mardi 29 mai vers 20H00 et les deux Etats ont décidé de rappeler leurs navires au port", a précisé la Commission européenne dans un communiqué.

La pêche avait été ouverte le 16 mai et pouvait en théorie durer jusqu'au 14 juin. Le fait que les navires soient rentrés au port démontre "clairement que les règles internationales sont bien respectées", s'est réjouie la Commission qui continue à surveiller les autres pêcheurs de thon rouge, y compris les navires de pêche artisanale. Néanmoins, le WWF s'est inquiété de la présence dans la zone de pêche de treize navires chinois et d'une flotte de pêche battant pavillon inconnu. "Après des années de contrôles plus stricts, il semble que nous soyons revenus à la situation que nous avions il y a plus d'une décennie quand la pression des pêcheurs culminait à des niveaux records qui menaçaient la population", a déploré Sergi Tudela, du WWF.

La flotte chinoise a éteint ses signaux radio durant deux jours après être passée à hauteur de la Sicile, en route pour Gibraltar, relève le WWF. Elle a affirmé par la suite être en route pour la Mauritanie, avant de quitter la région le 26 mai. Plusieurs autres navires battant pavillon inconnu et non autorisés ont été pour leur part repérés au large de l'Algérie, une zone de pêche au thon rouge importante. Signalés par le WWF aux autorités concernées, les navires suspects n'ont pas été contrôlés, affirme l'ONG.

Le thon rouge, très prisé notamment par les Japonais qui le consomment sous forme de sushis, est classé sur la liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale de conservation de la nature (UICN). La Cicta avait décidé un quota maximum de 12.900 tonnes de thon rouge pour 2012, dont 5.756 ont été alloués à l'UE. (Source AFP).

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime Thon rouge: les thoniers français et espagnols rentrent au port