Accueil Economie maritime DCNS, acteur majeur des énergies marines
Economie maritime
DCNS, acteur majeur des énergies marines
le 26 Juin 2012

DCNS participe, les 26 et 27 juin, à Bruxelles, à Ocean energy 2012, troisième convention annuelle de l'Ocean Energy Association (EU-OEA). Cette convention est, pour l'ensemble des acteurs du secteur, l'occasion d'échanger sur les derniers développements dans le domaine des énergies marines en Europe. Le Groupe français y participe à travers une réflexion sur la façon - pour les énergies marines - de passer d'une phase de prototypage à une phase de production de série afin de devenir une industrie commercialement viable.

DCNS, aujourd'hui acteur incontournable du secteur, est l'unique industriel au monde à développer quatre technologies d'énergie marine :

L'énergie des courants de marée. Cette énergie est captée à l'aide de turbines sous-marines appelés « hydroliennes », qui transforment l'énergie des courants marins en électricité, comme les éoliennes avec le vent. Dans ce secteur, DCNS ambitionne de jouer un rôle de premier plan mondial. Pour atteindre cet objectif, DCNS a notamment pris une participation de 11 % dans le capital de l'un des leaders du marché de l'hydrolien, la société irlandaise OpenHydro. Ensemble, les deux entreprises réalisent, pour le compte d'EDF une ferme pilote de quatre hydroliennes, à Paimpol-Bréhat. L'ambition de DCNS a été renforcée par l'annonce, en mars 2012, par le Ministre français de l'industrie, d'une feuille de route visant à lancer un appel d'offre d'ici à 2014. Celui-ci permettrait à DCNS, à travers une nouvelle implantation industrielle localisée à Cherbourg, d'exploiter le potentiel du Raz Blanchard.

L'énergie thermique des mers.  L'ETM utilise la différence de température entre l'eau de surface, chaude, et l'eau froide venant des profondeurs, pour produire du courant électrique 24 heures sur 24, 365 jours par an. Dans ce secteur, les régions Martinique et Réunion font figure de pionnières. DCNS a livré à la Réunion en début d'année un prototype à terre, dont l'objectif est de tester le système de production d'énergie et de valider les performances de la technologie ETM. Suite au dépôt par la région Martinique d'un dossier auprès du fonds d'investissement européen NER300, DCNS et STX ont en outre signé avec la Martinique un accord portant sur les conditions de mise en place d'une centrale pilote, d'ici à 2016.

L'énergie produite par les éoliennes flottantes. Les éoliennes flottantes en mer, éoliennes off-shore de nouvelle génération, exploitent l'énergie d'un vent plus fort et plus régulier, au large des côtes. Cette technologie innovante rend possible l'installation de systèmes de captage d'énergie dans des zones ayant des fonds supérieurs à 50 mètres de profondeur. Elles permettent ainsi l'accès à une ressource énergétique plus dense, réduisant les éventuels conflits d'usage, ainsi que les opérations sur site. Elles limitent également l'impact visuel depuis la côte. DCNS, avec ses partenaires Nass&Wind et Vergnet, développe la technologie innovante d'éolienne flottante WINFLO. Les essais en mer du démonstrateur de cette technologie devraient commencer dès 2013, avant le développement d'une ferme pilote, d'ores et déjà engagé.

L'énergie des vagues. Cette énergie est récupérée par des systèmes dits houlomoteurs qui permettent d'accéder à une ressource énergétique dense, avec un fort potentiel de production. Depuis 2009, DCNS développe un démonstrateur basé sur la technologie CETO. Ce programme permet d'optimiser la technologie pour l'adapter aux conditions spécifiques de la Réunion. DCNS a également signé, en octobre 2011, avec le finlandais Fortum, une lettre d'intention visant une démonstration de production d'énergie des vagues en France.

L'Ocean energy Association (EU-OEA), organisatrice de cette nouvelle convention, représente l'industrie des énergies marines en Europe.  Elle assure un rôle de conseiller auprès de la Commission européenne sur le secteur des énergies marines. EU-OEA rassemble les principaux développeurs, services publics, organismes de recherche et grandes entreprises industrielles ayant l'objectif commun d'accélérer le développement et le déploiement de projets dans le secteur des énergies marines renouvelables.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Economie maritime DCNS, acteur majeur des énergies marines