Accueil Economie maritime
Economie maritime
Le technopôle Brest Iroise inaugure une plate-forme de transport de marchandises à la voile

En collaboration avec TransOceanic Wind Transport (TOWT), le Technopôle Brest Iroise inaugure, en 2015, la « Plateforme bretonne de transport à la voile », lauréate du programme «Héritages littoraux» du Conseil régional de Bretagne. Elle vise la création du label « Transporté à la voile », grâce à des liaisons assurées par des voiliers traditionnels bretons. Elle verra cette année se dérouler deux grands affrètements d'environ un mois autour de la Bretagne, entre Bordeaux et Plymouth, et permettra en 2015 de transporter une cinquantaine de tonnes de marchandises, par la force du vent, réalisant ainsi une économie d'émissions de CO2 comprise entre 5 et 10 tonnes.

le 10 Mars 2015 Lire la suite...
Un label européen en préparation pour les produits de la pêche

L'union européenne pépare un écolabel pour les produits de la pêche. Sa mise en oeuvre pourrait entrer en vigueur en 2016. "Les consommateurs européens réclament à juste titre un étiquetage précis sur les produits de la pêche et de l'aquaculture. On constate l'émergence de nombreux labels qui se concurrencent les uns les autres (...) Les consommateurs s'y perdent. Seul un label public européen peut garantir le respect de standards environnementaux, sociaux et sanitaires élevés" explique Alain Cadec, eurodéputé des Côtes-d'Armor, président de la commission de la pêche.

Source : www.ouest-france.fr

Lire la suite sur :http://www.ouest-france.fr/produits-de-la-peche-lunion-europeenne-prepare-un-ecolabel-3225129

 

le 04 Mars 2015
"La mer avenir de la terre", un colloque du Club Sup Mer

Le Club Sup Mer, fédération des 15 groupes maritimes d'anciens élèves des grandes écoles, organise un colloque, "La mer avenir de la terre", le mardi 24 mars prochain, à l'Ecole militaire, à Paris, avec la participation du Cluster maritime français, du European network of maritime clusters et le soutien du Centre d'études stratégiques de la Marine.

Cette rencontre sera organisée autour de deux grandes tables rondes :

- Quels défis pour le développement durable du domaine maritime au 21ème siècle ? 

- Quelles perspectives pour les nouvelles industries de la mer ? 

Avec pour principaux intervenants : Olivier Laroussinie, Directeur de l'Agence des aires marines protégées; l'Amiral Bernard Rogel, Chef d'Etat-major de la Marine;  le Commissaire général (2S) Jean-Louis Fillon, Délégué général de l'Institut Français de la Mer ; Hubert Carré, Directeur général du Comité National des Pêches Maritimes ; Julien Denègre, Business Development Manager chez TECHNIP ;  Thomas Lockhart, Responsable développement des Plateformes Offshore Multi-usages (DCNS); Jean-Michel Germa, Président de la Société de Participation dans les Energies Renouvelables ; Jean-Yves de Chaisemartin, Directeur Général ALEOR ; Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des Energies Renouvelables.

Inscription (gratuite / nombre de places limitées) surhttp://www.clubsupmer.org/

 

le 20 Février 2015
Deux nouveaux navires rejoignent la flotte CMA CGM

Deux nouveaux navires, le CMA CGM Loire et le CMS CGM Ural, sont entrés en flotte chez CMA CGM les 13 et 14 février dernier. Il s'agit des 5ème et 6ème navires d'une série de 28 navires de 9 400 EVP à 10 900 EVP qui seront livrés d'ici au troisième trimestre 2016. La livraison des quatre premiers, les CMA CGM Danube, Elbe, Litani et Tigris a commencé à partir du 30 juin 2014. Naviguant sous pavillon maltais, affrétés coque-nue, le CMA CGM Loire et le CMA CGM Ural sont respectivement issus des chantiers chinois DSIC (Dalian, PRC) et NTS (New Times Shipbuilding, Province du Jiangsu, Chine). Navires affrétés, le CMA CGM Loire a une capacité de 9 365 EVP, et le CMA CGM Ural une capacité de 10 622 EVP.

le 16 Février 2015 Lire la suite...
La recherche pétrolière au large de Marseille pourrait être relancée

En conflit depuis plus de trois ans avec le ministère de l'Écologie, la société britannique Melrose Mediterranean Limited (MML) vient de marquer un point précieux dans son bras de fer avec les autorités. Titulaire depuis 2002 d'un "permis exclusif de recherches d'hydrocarbures liquides ou gazeux" au large de Marseille et Toulon, MML vient d'obtenir du Conseil d'État la confirmation d'une décision rendue en février 2014 par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise, qui jugeait irrégulière la suspension de ce permis par le ministère de l'Écologie...

Source : La Provence

Lire la suite sur :http://www.laprovence.com/article/economie/3243752/la-recherche-petroliere-au-large-de-marseille-relancee.html

 

le 02 Février 2015
Pétrole, la chute des cours provoque une onde de choc notamment dans l'industrie offshore

Les annulations de projets se multiplient dans l'industrie pétrolière, confrontée à une chute vertigineuse des cours depuis juin qui grève les comptes des compagnies et entraîne des suppressions d'emplois, particulièrement en mer du Nord. Le géant BP a annoncé, jeudi 15 janvier, une coupe de 300 emplois en mer du Nord, essentiellement des postes basés dans la ville écossaise d'Aberdeen, la "capitale" pétrolière britannique, un mois après avoir enregistré des charges supplémentaires d'un milliard de dollars.

"Compte tenu des difficultés bien connues dans cette région mature et du durcissement des conditions de marché, nous prenons des mesures spécifiques pour nous assurer que notre entreprise demeure compétitive et robuste", a expliqué Trevor Garlick, président pour la région mer du Nord de cette compagnie britannique. Plusieurs majors du secteur, comme l'Anglo-Néerlandaise Shell et les Américaines Chevron et ConocoPhillips, avaient déjà annoncé dernièrement des suppressions d'emplois d'ampleur comparable, mais l'annonce de jeudi prend un relief particulier à la lumière du plongeon de 60% des cours du Brent depuis juin.

La suite + un ensemble très complet sur le sujet, sur :http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Economie/Petrole-BP-annonce-300-suppressions-d-emplois-en-mer-du-Nord-2015-01-15-1267784

Source : La Croix avec AFP.  

 

 

le 16 Janvier 2015
Point de situation sur la mise en oeuvre des parcs éoliens offshore en Mer du Nord

Alors que la France commencera bientôt la construction de ses premiers parcs éolien offshore, les raccordements au réseau électrique des parcs éoliens situés en Mer du Nord commencent à se succéder malgré certains retards et un certain nombre de problèmes techniques. Points de situation avec l'Office franco-allemand pour les énergies renouvelables.

Lire la suite sur :http://www.natura-sciences.com/energie/eoliennes-offshore-allemagne805.html

Source : www.natura-sciences.com

 

le 15 Janvier 2015
2,1 millions d'habitants dans les cinq départements français d'outre-mer

Alors qu'une nouvelle campagne de recensement débute ce jeudi 15 janvier, l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) a dévoilé mardi ses dernières estimations. Au 1er janvier 2015, la France compterait 66,3 millions d'habitants, dont 2,1 millions dans les cinq départements d'Outre-mer, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, La Réunion et Mayotte...

Source : Outre-mer 1ère

Lire la suite sur :http://www.la1ere.fr/2015/01/14/21-millions-d-habitants-dans-les-departements-d-outre-mer-221722.html

 

le 15 Janvier 2015
Bugaled Breizh, onze ans après le drame...

Onze ans après le drame, l'affaire du Bugaled Breizh prend les allures d'un autre naufrage, judiciaire celui-là. Si les parties civiles vont encore tenter de sauver leur peau lors d'une audience d'appel à venir, l'année 2015 risque d'achever leurs espoirs de vérité à laquelle aspirent pourtant beaucoup de leurs soutiens. Jusqu'en Angleterre. Onze ans après les faits, les investigations sont au point mort. Pas de nouvel élément. Pas de témoin. Pas de date pour la tenue d'une éventuelle audience d'appel à la cour de Rennes. Audience qui apparaît comme l'ultime et infime espoir des parties civiles. En cas de rejet, des pourvois en Cour de cassation voire en Cour européenne des droits de l'Homme seraient encore envisageables mais ils sont jugés « illusoires » par les observateurs. Pourtant...

Lire la suite sur : http://www.letelegramme.fr/bretagne/bugaled-naufrage-judiciaire-en-vue-13-01-2015-10489546.php

Source : Le Télégramme

le 13 Janvier 2015
La chute des cours pousse au stockage du pétrole en mer

Le plongeon des cours du pétrole fait le bonheur des propriétaires de supertankers. L'écart se creuse entre le prix rapproché du brut et son prix éloigné. Pourquoi vendre tout de suite les barils qui seront vendus plus chers dans quelques mois ? C'est la réflexion des fournisseurs. Sauf qu'il faut pouvoir stocker tout ce pétrole en attendant de le vendre. Les cuves terrestres ne sont pas extensibles. Alors rien de tel que le stockage en mer, à bord de navires pétroliers ! Tout le monde s'y met. Les grands négociants de pétrole, comme Trafigura et Vitol, mais aussi les compagnies pétrolières comme Shell, qui comme le signale l'agence Reuters, ont au cours des derniers jours signé des contrats de location de tankers pour des durées pouvant aller jusqu'à un an. Un an de stockage flottant, c'est dire la piètre confiance de ces opérateurs dans un redressement des prix du pétrole à court terme !

Lire la suite sur :http://www.rfi.fr/emission/20150112-stockage-petrole-mer-reprend-essor/

Source RFI

le 12 Janvier 2015
Précédent12345678910Suivant
Accueil Economie maritime