Accueil Environnement Plastique en Méditerranée, au-delà du constat, quelles solutions
Environnement
Plastique en Méditerranée, au-delà du constat, quelles solutions
le 11 Mars 2015

Ce mercredi 11 mars se déroule à Monaco la conférence internationale "Plastique en Méditerranée : au-delà du constat, quelles solutions"  organisée à l'initiative de la Fondation Prince Albert II de Monaco, de  Surfrider Foundation Europe, de Tara Expéditions et de la Fondation Mava.

Réduire l'afflux et l'impact des déchets plastiques dans le milieu marin, mobiliser de manière pérenne et concrète l'ensemble des acteurs de la filière plastique en Méditerranée sont les deux enjeux essentiels de cette conférence. « Les acteurs plastiques » de plus d'une dizaine de pays méditerranéen sont réunis : ceux qui produisent, ceux qui organisent le recyclage, ceux qui subissent les impacts des déchets non recyclés, ceux qui travaillent à établir l'état des lieux des impacts et ceux qui cherchent des solutions aussi bien techniques que sociétales.

Le programme :

WORKSHOP I : PLASTIQUE EN MEDITERRANEE : LE CONSTAT

En mer Méditerranée, les déchets sont à 80% d'origine terrestre (activités industrielles, mauvaises gestion des déchets et des eaux usées, incivilités...). Avec la croissance démographique et l'urbanisation des grandes métropoles, la Méditerranée se trouve sous pression et subit un apport de plus en plus important de déchets plastiques. La santé de la biodiversité marine est en danger et celle de l'homme impactée à cause de l'accumulation des polluants dans la chaîne alimentaire marine.

L'atelier présentera la synthèse de ces constats et mettra l'accent sur l'impact désastreux sur la biodiversité marine et par voie de conséquence sur la santé humaine de ces pollutions plastiques.

Intervenants prévus :
Cristina Barreau (Surfrider Foundation Europe, Chargée de projets programme déchets aquatiques)
Andre Abreu (Tara Expéditions, Responsable Environnement et Climat)
Iffat Edriss Chatila (Operation Big Blue Association, Présidente)
François Galgani (Ifremer, Responsable de projet)
Gaby Gorsky (Observatoire Océanographique de Villefranche-sur-Mer, Directeur)

WORKSHOP II : IDENTIFICATION DES FREINS ET DES ZONES DE BLOCAGE POUR FAIRE EMERGER DES PISTES DE SOLUTIONS

Même s'il existe entre les parties prenantes une volonté partagée de s'attaquer à la problématique des déchets aquatiques, cette volonté se heurte à la réalité (technique, sociétale, juridique, économique, politique) de leurs activités, favorisant ainsi l'émergence de zones de blocage. Afin d'assurer la réduction à la source et la bonne gestion des déchets plastiques, il est primordial d'identifier ces zones de blocages et d'instaurer un dialogue et une coopération efficaces entre les parties prenantes.

Ce débat participatif entre les acteurs du cycle de vie des différents types de déchet mettra l'accent sur les difficultés rencontrées par les acteurs pour réduire les déchets plastiques à la source et améliorer leur gestion. La réflexion commune fera émerger les facteurs clés de succès à mettre en œuvre pour relever ce défi : économiques, sociétaux, technologiques. Le but est d'appuyer avec cette réflexion les processus régionaux en cours en Méditerranée (Regional Action Plan mis en place par le réseau MedPAN principalement), qui manquent souvent de visibilité, de participation et de volonté politique à un plus haut niveau.

Intervenants prévus :
Ulrike Sapiro (Coca-Cola, Directrice Environnement)
Mohamed Karim Ouamane (AND Algérie, Directeur Général)
Habib El-Habr (Convention de Barcelone, Deputy Coordinator UNEP/UMAP)
Bernard Harambillet (Veolia Propreté France, Directeur Général)
Thomie Vlachogianni (MIO-ECSDE)
Paul Abi Rached (Eco Movement, Président)

WORKSHOP III : L'INNOVATION, UNE SOLUTION AU SERVICE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE ?

Aujourd'hui, nous savons que l'océan est durablement impacté par ces déchets et qu'il est temps d'engager la transition vers un modèle de développement compatible avec la capacité des écosystèmes à se régénérer. Pour cette session, innovation et créativité seront les maîtres-mots, déclinés sur les axes identifiés comme essentiels pour engager les solutions, à savoir : La recherche d'une nouvelle approche industrielle des déchets, avec participation de l'économie sociale et solidaire et des filières de recyclage innovantes, performantes et consolidés ; Une connaissance scientifique accrue des différents composants plastiques rejetés dans la nature et de ses impacts, avec davantage d'espaces de dialogue et de passerelles entre la science et la société ; Une réflexion avancée sur les aspects de sensibilisation et d'information des citoyens pour favoriser leur compréhension des enjeux et leur participation à la démarche. Le développement de nouveaux matériaux pour des emballages et contenants entièrement biodégradables, comme une potentielle solution de transition écologique

Pour cette session, différentes parties prenantes seront invitées à présenter leurs visions et leurs projets dans ces caractéristiques techniques ou méthodologiques novatrices, aussi bien d'un point de vue industriel et social qu'économique. En plus de la sensibilisation et de l'information des parties prenantes, des préconisations pour le développement de projets ou filières innovantes exemplaires pourront ressortir de ces débats. A travers l'échange et les mises en réseau, les recommandations pourront être répliquées par l'ensemble de la chaîne des acteurs méditerranéens.

Intervenants prévus :
Demetra L. Orthodoxou (Marlisco Isotech Ltd, Chercheuse)
Stéphane Bruzaud (Université de Bretagne, Professeur)
Andreas Merkl (Ocean Conservancy, Président)
Rima Tarabay (Ecotown, Coordinatrice)
Henrik Essen (Billerudkornsäs, Vice-président communication et développement durable)
Abderrahim Chakkor (Ministère du commerce, de l'industrie et des nouvelles technologies du Liban)

Les organisateurs :
La zone méditerranéenne est une zone géographique prioritaire de la Fondation Prince Albert II de Monaco, une zone d'influence de Surfrider Foundation Europe de par sa présence via des actions d'Initiatives Océanes, une zone d'expédition et de recherche pour Tara en 2014, et une zone de travail pour la Fondation MAVA.

Suivez la conférence en direct 

Site web beyondplasticmed.org et Twitter @BeMed_org pour suivre la conférence en streaming

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Environnement Plastique en Méditerranée, au-delà du constat, quelles solutions