Accueil Géopolitique Raid aérien sur une base de pirates
Géopolitique
Raid aérien sur une base de pirates
le 17 Avril 2012

Des avions militaires ont mené mardi un raid visant vraisemblablement une base de pirates dans la région auto-proclamée autonome du Puntland, au nord de la Somalie, a-t-on appris auprès de témoins et d'un responsable local. "Deux appareils ont attaqué une localité côtière, entre Hafun et Bargal," a affirmé un chef coutumier local, Muse Jama. "Je pense qu'ils visaient des pirates," a-t-il poursuivi. Un garde-côtes a confirmé l'information, sans donner plus de détails sur les frappes, ni l'origine des avions.

"Nous avons reçu une information selon laquelle un appareil militaire non identifié a largué plusieurs missiles près de la localité de Gumah, des chefs coutumiers locaux nous ont dit que deux civils avaient été blessés mais nous n'avons pas plus d'informations," a précisé le garde-côtes, Mohamed Abdirahman.

Gumah se situe sur la côte nord du Puntland, à quelque 220 km à l'est du port de Bossaso, le plus important de cette région infestée de pirates. Les pirates somaliens opèrent de plus en plus loin dans l'océan Indien, pour prendre en otage des navires étrangers qu'ils tentent ensuite de monnayer contre des rançons de plusieurs millions de dollars.

Pour lutter contre le phénomène, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont autorisé fin mars les forces européennes déployées dans l'océan Indien à frapper les repaires de pirates somaliens sur les côtes.

La mission européenne contre la piraterie dans l'océan Indien, Atalante, déploie depuis 2008 entre cinq et dix navires de guerre et des avions de reconnaissance. L'idée est désormais de permettre à ses navires de "neutraliser" les dépôts des pirates le long des côtes et sur les plages.

Les autorités américaines ont pour leur part déjà revendiqué dans le passé avoir déclenché des raids aériens menés par des avions de chasse contre des responsables islamistes somaliens shebab, un mouvement récemment intégré à Al-Qaïda.

Les Etats-Unis opèrent également des vols de drones dans la Corne de l'Afrique, mais assurent que ces appareils ne sont pas armés, contrairement à des informations de la presse américaine.

La Somalie est en état de guerre civile depuis la chute du président Siad Barré en 1991. La situation chaotique a favorisé l'émergence de milices, seigneurs de guerre et autres groupes de pirates qui contrôlent de plus ou moins grandes parties du territoire.

(Source AFP)

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Géopolitique Raid aérien sur une base de pirates