Accueil Géopolitique Le Canada a la tête du Conseil de l'Arctique
Géopolitique
Le Canada a la tête du Conseil de l'Arctique
le 06 Janvier 2013

Le 1er janvier 2013, le Canada a pris pour deux ans la direction du Conseil de l'Arctique ce qui lui permettra de faire la promotion du développement de la région circumpolaire tout en défendant ses politiques nationales en matière de développement, d'investissements et de défense. Cette approche inquiète cependant certains experts de l'Arctique.

De fait, dans le contexte actuel, le corps diplomatique doit aussi gérer des dossiers internationaux primordiaux, ne seraient-ce que celui du réchauffement climatique ou encore celui du traité à mettre en place sur la prévention des marées noires.

Le Conseil de l'Arctique est composé de huit pays qui ceinturent le Pôle Nord :  le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Norvège, la Fédération de Russie, la Suède, les États-Unis et le Canada.

Depuis sa création à Ottawa au Canada en 1996, il a vu son mandat s'élargir, passant de celui d'un forum de recherche et de lieu d'échanges diplomatiques à celui d'une organisation habilitée à négocier des traités internationaux contraignants, ayant force de loi dans les diverses législatures signataires. Source Radio Canada (www.rcinet.ca)

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Géopolitique Le Canada a la tête du Conseil de l'Arctique