Accueil Industrie de défense Si les BPC n'étaient pas livrés à la Russie, ils seraient remboursés (François Hollande)
Industrie de défense
Si les BPC n'étaient pas livrés à la Russie, ils seraient remboursés (François Hollande)
le 23 Avril 2015

La confirmation est ainsi venue du plus haut niveau de l'Etat. Le président français, François Hollande, a confirmé, mercredi 22 avril, lors de sa conférence de presse commune, à l'Elysée, avec le président ukrainien Porochenko, que si les BPC Mistral n'étaient pas livrés à la Russie, ils seraient remboursés !

« Si les bateaux ne sont pas livrés, je ne vois pas comment ils peuvent être payés. C'est un principe assez simple. Soit vous livrez, vous êtes payés, soit vous ne livrez pas, vous devez rembourser ce qui a été payé, en tout cas, vous ne pouvez pas demander d'être payés en plus. Avec la Russie, c'est le même langage. De ce point de vue là, avec le président Poutine, nous sommes parfaitement au clair. Selon les différentes hypothèses, vous aurez paiement ou remboursement » a déclaré le Président.

Lire la suite sur :http://www.bruxelles2.eu/2015/04/22/les-mistral-on-rembourse-francois-hollande/

Source : www.bruxelles2.eu édité par Nicolas Gros-Verheyde, correspondant UE/OTAN à Bruxelles pour Ouest-France et la Lettre de l'expansion, Auditeur de la 65e session de l'IHEDN (Institut des Hautes Etudes de la Défense nationale).

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Industrie de défense Si les BPC n'étaient pas livrés à la Russie, ils seraient remboursés (François Hollande)