Accueil Industrie de défense Essais d’appontage d’un hélicoptère sur la FREMM Aquitaine
Industrie de défense
Essais d’appontage d’un hélicoptère sur la FREMM Aquitaine
le 21 Février 2012

Essais d’appontage d’un hélicoptère sur la FREMM Aquitaine
Essais d’appontage d’un hélicoptère sur la FREMM Aquitaine

Les essais d'homologation de la plateforme aviation de la première FREMM de la Marine française ont eu lieu début février 2012. Les pilotes d’essais de la Marine nationale ont effectué avec succès plusieurs séries d’approches et pas moins d’une cinquantaine d’appontages avec un Lynx, hélicoptère de classe 5 tonnes. Les pilotes ont pu apprécier en particulier l’absence de tourbillons sur la plate-forme dans toutes les positions d’appontage.

Outre la qualité des systèmes de sécurité, de communication et de navigation permettant l’approche, l’appontage et la manutention des hélicoptères, les équipes de la DGA et l’équipage de la Marine nationale ont pu apprécier l’ergonomie de la passerelle aviation. La tour de contrôle qui permet de coordonner les opérations hélicoptère a été conçue et dessinée grâce à des outils 3D. Cette réalisation génère un confort et des fonctionnalités jamais vus sur les frégates de précédentes générations.

 

Le hangar des FREMM est destiné à accueillir un hélicoptère lourd de type Caïman (NH90). Ce nouveau fleuron dont dispose la Marine nationale est un appareil de classe 10 tonnes. Les premiers essais d’appontage d’un Caïman seront menés dans les prochaines semaines.

 

Mis en oeuvre par DCNS, le programme FREMM représente douze unités : onze pour la Marine nationale française et une pour la Marine royale marocaine.

 

Fortement armés, les FREMM mettent en œuvre les systèmes d’armes et équipements les plus performants, tels que le radar multifonction Héraclès, le Missile de Croisière naval, les missiles Aster et Exocet MM 40 ou encore les torpilles MU 90.

 

Polyvalentes, ces nouvelles frégates peuvent répondre à tous les types de menaces. Innovantes, elles offrent une interopérabilité et un niveau de disponibilité inégalés. Flexibles, elles sont capables de répondre aux attentes de très nombreuses marines, ainsi que le démontre le premier contrat FREMM de DCNS au Maroc.

 

Caractéristiques techniques :

  • Longueur hors tout : 142 mètres
  • Largeur : 20 mètres
  • Déplacement : 6 000 tonnes
  • Vitesse maximale : 27 nœuds
  • Mise en œuvre : 108 personnes (détachement hélicoptère inclus)
  • Capacité de logement : 145 hommes et femmes
  • Autonomie : 6 000 nautiques à 15 nœuds

 

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Industrie de défense Essais d’appontage d’un hélicoptère sur la FREMM Aquitaine