Accueil Industrie de défense Les livraisons et les commandes d'équipements à l'armée française en 2014 conformes à la Loi de programmation militaire
Industrie de défense
Les livraisons et les commandes d'équipements à l'armée française en 2014 conformes à la Loi de programmation militaire
le 16 Février 2015

Laurent Collet-Billon, délégué général pour l'armement, a récemment présenté le bilan 2014 de la Direction Générale de l'Armement (DGA) à la presse. Principal investisseur de l'État dans l'industrie de Défense et les PME de haute technologie, la DGA est au rendez-vous des forces armées avec des livraisons et des commandes d'équipements permettant au ministère de la Défense d'assurer ses engagements opérationnels.

«Ce résultat est conforme à la Loi de programmation militaire, dès sa première année. Il préserve tous les secteurs industriels de Défense et permet de développer les technologies et les compétences dont nous aurons besoin demain.» a déclaré Laurent Collet Billon. La DGA a passé 11,5 milliards d'euros de contrats pour l'équipement des armées et investi 782 millions d'euros dans la recherche de Défense en 2014. Parmi les équipements majeurs...,

...la DGA a livré aux forces armées 4 avions de transport A400M, 11 Rafale, 3 hélicoptères de combat Tigre HAD, 9 hélicoptères NH90, 212 systèmes d'armement air sol AASM, 77 véhicules blindés VBCI, 4 036 équipements du fantassin FELIN, 13 Lances roquettes unitaires (LRU), ainsi que les 20 premiers équipements de communication par satellite COMCEPT associés au satellite ATHENA FIDUS. La DGA a commandé les premiers blindés du programme Scorpion, les avions ravitailleurs MRTT, la nouvelle version du missile M51, le 4e sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda, autant de programmes emblématiques du ministère de la Défense.

Les PME ont également bénéficié des investissements de la DGA. Le dispositif RAPID a atteint 45 millions d'euros, sous l'impulsion du ministre de la Défense Jean-Yves le Drian. Deux clubs Rapid ont été lancés en 2014 : photonique et cyberdéfense. Ces clubs favorisent le développement des PME par la mise en relation avec les grandes entreprises.

Concernant la coopération, 2014 a vu les avancées les significatives en franco-britannique avec le lancement des études de faisabilité du futur drone de combat FCAS DP et la notification du programme de missile anti navire léger ANL. Pour Laurent Collet-Billon « FCAS DP est un pas majeur pour l'industrie européenne de l'aviation de combat.»

Evoquant les défis 2015, Laurent Collet-Billon a souligné l'intérêt des méthodes innovantes, que ce soit dans le domaine financier avec la mise en place des sociétés de projet, ou pour l'évolution de la DGA avec la généralisation de l'ingénierie système.

Source DGA

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Industrie de défense Les livraisons et les commandes d'équipements à l'armée française en 2014 conformes à la Loi de programmation militaire