Accueil Les carnets secrets de M&O
Les carnets secrets
EUROFAB, opération sous haute surveillance

Après le 11 septembre 2001, la sécurité des navires transportant des matières nucléaires pouvant être détournées à des fins de fabrication d'armes de destruction massives (ADM), va être renforcée. C'est dans ce contexte de menace terroriste, qu'en 2003 les Etats-Unis vont arrêter le projet EUROFAB qui prévoit d'acheminer en France 140 kilos de plutonium militaire pour les transformer en combustible MOX (1). L'opération est réalisée en septembre 2004 sous très haute surveillance, avec semble-t-il la participation d'un sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) américain. Auparavant, un SNA serait entré en Manche le 15 janvier 2004 pour surveiller le « Pacific Sandpiper » qui se rend de Cherbourg au Japon avec des matières nucléaires. Ce jour-là, le « Bugaled Breizh » est en pêche au Sud du cap Lizard. Explications.

le 17 Juillet 2013
Israël face au trafic d’armes

Lire la suite...

Pour Israël, le Hamas palestinien et le Hezbollah libanais sont approvisionnés en armes par l’Iran et la Syrie. L’État hébreu est déterminé à éradiquer, par tous les moyens, ces filières d’armement. La marine israélienne et le Mossad sont au coeur de ce combat. Ces derniers mois, des navires chargés d’armes ont été interceptés dans les eaux internationales, des chargements ont été neutralisés au Soudan et un responsable palestinien éliminé à Dubaï. Pour arriver à ses fins, aucun des grands acteurs impliqués dans cette guerre sans merci n’hésite à s’affranchir du droit international.

le 12 Juillet 2010 Lire la suite...
Les dessous de l’affaire de l’Arctic Sea

Lire la suite...

En juillet 2009, l’Arctic Sea, cargo russe battant pavillon maltais est détourné par un groupe armé non identifié avant d’être arraisonné par la Marine russe. Soupçonné de transporter des armes pour l’Iran, le navire n’est rendu à son armateur par la Russie que trois mois plus tard. Quelles sont les circonstances exactes de son détournement? Qui des services secrets russes, israéliens ou même occidentaux a monté l’opération? Qu’estil advenu de la cargaison illicite? L’affaire de l’Arctic Sea illustre la guerre que le Mossad et la CIA livrent, dans l’ombre, à l’Iran et à ses alliés avec, en toile de fond, les intérêts du lobby militaro- industriel russe au Proche et au Moyen-Orient. Récit.

le 25 Janvier 2010 Lire la suite...
Accueil Les carnets secrets de M&O