Accueil Marines du monde Mike Horn, parti de Monaco le 8 mai dernier, attaque la traversée de l'Antarctique
Marines du Monde
Mike Horn, parti de Monaco le 8 mai dernier, attaque la traversée de l'Antarctique
le 20 Novembre 2016

Mike Horn s’élance pour la plus longue étape de son expédition Pole2Pole : la traversée de l’Antarctique. L’explorateur Sud-Africain Mike Horn et son équipage viennent de quitter Cap Town à bord du voilier Pangaea, direction l'Antarctique, où Mike s’est lancé le défi de traverser le continent via le Pôle Sud en moins de quatre mois.

Mike et son équipage s'attendent à des conditions de navigation plutôt sportives sur l’Océan Australe pour les deux semaines à venir avant de rencontrer les côtes glacées de l'Antarctique. L’aventurier commencera alors la plus longue et périlleuse étape de son expédition Pole2Pole. C’est à pied, parfois aidé d’une aile de cerf-volant pour le tracter et en solitaire qu’il entreprendra cette traversée. Son objectif : parcourir les 5.000 km en moins de quatre mois soit 55 km par jour. 

Des exploits similaires ont déjà été tentés et ponctués de réussite, mais l'itinéraire global de Mike Horn reste une aventure unique au monde « c'est le parcours le plus long jamais réalisé auparavant » explique l’explorateur, « mais le but de cette traversée n'est pas de battre des records du monde. Mon objectif est d'attirer l'attention sur le milieu fragile et, en tant qu'explorateur, d'étendre mes connaissances et de découvrir les limites des capacités humaines »

Mike puise dans ses nombreuses expériences d’escalade avant d’attaquer la traversée de cette mer de glace qu’est l’Antarctique « mon expérience en alpinisme m'a fait repenser mes objectifs. Je me suis rendu compte que j'avais besoin de changer ma perception. Le but n’est pas d’atteindre le sommet ou le pôle. Le but est de revenir à la maison vivant ! ». 

C’est de la station russe Novolazarevskaya que Mike Horn débutera sa traversée avec pour mise en bouche, une première marche difficile sur le plateau de l'Antarctique d’une distance de 3 km, tractant un traîneau de 200 kg comportant son équipement et de la nourriture nécessaires. Des repas essentiellement composés de collations riches en calories tels que des noix, du chocolat, des aliments lyophilisés qui vont lui permettre de résister aux températures extrêmes (jusqu'à -40°C). Au menu : 5.000 à 7.000 calories par jour ! Une fois sur le plateau de l’Antarctique, l’explorateur se dirigera vers le Pôle Sud. 

Cette partie du parcours sera propice à l’utilisation de son aile de cerf-volant afin de parcourir de longues distances en un temps relativement succinct. En effet, avec des vents soufflant jusqu'à 300 km / h, l'équipement idéal devait être conçu pour assurer la sécurité de Mike. Des cerfs-volants spécifiques ont ainsi été conçus, ainsi que des chaussures de ski multifonctions, lui donnant la flexibilité nécessaire pour marcher.

A noter que lors de ses expéditions précédentes, Mike Horn avait perdu beaucoup de temps à monter sa tente ou changer ses bottes de marche par des chaussures de ski. Dahu, un fabricant suisse de chaussures de ski, a donc créé un prototype conçu pour l’aider à gagner du temps. En ce qui concerne l'isolation, les marques suisses Mover et Babbuk se sont associées pour développer une isolation chaude et respirante pour lutter contre le froid extrême. La marque de vêtements suisse Scott Sports a fourni à Mike le reste des vêtements et de l'équipement.

Une fois la traversée terminée, Mike Horn rejoindra son équipage qui le ramènera près de la station française Dumont d'Urville, en terre Adélie. Puis ils navigueront en direction de la Nouvelle-Zélande.

Tout au long de son voyage, Mike utilisera les communications satellite afin de partager avec son équipe, en temps et en heure, l’évolution de sa traversée. Ces informations seront par ailleurs publiées sur le site : www.mikehorn.com et les réseaux sociaux. 

En partenariat avec Inkwell et The Red Bulletin, Mike Horn diffusera, dans les deux prochains mois, une série d'épisodes sur Facebook Live. 

Pour plus d'informations sur Pole2Pole, visitez www.mikehorn.com et suivez Mike Horn sur Facebook, @mikehornexplorer sur Instagram et @exploremikehorn sur Twitter.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Marines du monde Mike Horn, parti de Monaco le 8 mai dernier, attaque la traversée de l'Antarctique