Accueil Marines du monde Vendée Globe, couloirs de bosses et pistes bleues
Marines du Monde
Vendée Globe, couloirs de bosses et pistes bleues
le 18 Décembre 2016

Lors que Stéphane Le Diraison fait route vers Melbourne après son démâtage survenu hier soir à 700 milles des côtes australiennes, les 21 solitaires encore en course entre l'Indien et le Pacifique Sud, rencontrent des conditions météo très différentes. Même les deux premiers, Armel Le Cléac'h et Alex Thomson, séparés de 440 milles, ne naviguent plus du tout dans les mêmes systèmes. Les routages donnent d'ailleurs deux jours d'écart au cap Horn ! Tandis que le trio Eliès/Dick/Le Cam profite de belles glissades, Thomas Ruyant, 8e, saute des déferlantes, comme Arnaud Boissières et Conrad Colman encore aux prises avec une belle dépression sous le cap Leeuwin.

Le dernier des trois caps qui jalonnent le Vendée Globe se fait toujours désirer. Il marque le moment où les marins poussent le clignotant à gauche, synonyme de retour à la maison. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) devrait d'ailleurs doubler le Horn samedi 24 décembre au matin… Alex Thomson (Hugo Boss), dimanche 25 au soir. Soit deux jours d'écart entre les leaders incontestés de ce 8e Vendée Globe, qui sont restés trois semaines au coude à coude. Le divorce a eu lieu le 15 décembre… Depuis, chacun suit son chemin dicté par la météo. Ce soir, une dorsale barre la route du Britannique, tandis que le Breton se fait la malle…

Des pistes plus ou moins cabossées
Le Pacifique Sud se montre moins violent que l'Indien pour les 7 premiers. Armel glisse à 15 nœuds sur une piste damée, neige collante pour Alex, et faux-plat pour Paul Meilhat (SMA) et Jérémie Beyou (Maître CoQ) au sud d'une dépression dans une zone de vents capricieux. Yann Eliès (Queguiner-Leucémie Espoir), Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent), tout trois distants de 40 milles, filent bon train dans un flux de Nord modéré, de la pure glisse comme sur une belle piste rouge.
Pour Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine), entre la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande, les bosses sont au programme. Le Nordiste doit freiner (grand-voile trois ris) pour ne pas rentrer dans les vents encore plus fort. Une piste dangereuse…

Attention au hors piste !
Arnaud Boissières (La Mie Câline) et Conrad Colman (Foresight Natural Energy) doublent le cap Leeuwin, mais doivent affronter une descente vers le Pacifique le long de la barrière des glaces, autrement dit en limite de hors piste. Le flux de Sud-Ouest soutenu qui dure depuis plus de 24 heures leur demande une attention de tous les instants… Du pilotage !
Bientôt ce sera au tour des deux derniers, Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) et Romain Attanasio (Famille Mary-Etamine du Lys) d'être malmenés sur une piste de Kilomètre-Lancé cabossée : une dépression générant des vents de 50 nœuds est en approche !

Messages du bord
Jérémie Beyou (Maître CoQ)
« Mon objectif, c'est d'atteindre le cap Horn en un morceau, quitte à être conservateur dans mes choix de voiles pour pouvoir parer à toute mauvaise surprise. C'est d'autant plus vrai que la situation devant nous est complexe : je butte dans un système dépressionnaire qui avance à la même vitesse que moi. Je ne sais pas trop par où passer. Je devrais être au portant et au final, j'ai passé la journée au près, avec un coup 10 nœuds de vent, un coup 25 nœuds. »

Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean)
« Beaucoup d'actions depuis 4h du mat'. La vache, on n'a pas chômé… Il a fallu stopper le bateau en urgence absolue sinon je pense qu'on perdait le mât !!! Cadène d'amure de J3 arrachée, bout de bastaque bâbord explosé, un chariot de têtière de grand-voile désolidarisé du coupleur. Là, il va falloir faire ce boulot en mode acrobate. Pas envie pour le moment, la grand-voile reste sur le pont après deux heures de boulot pour remettre une bastaque, affaler la grand-voile et renvoyer le J3 seul. On repart à peu près sur la route à faible vitesse mais avec un mât.

Partager cet article :

Retour Abonnez-vous à Marine&Océans

À lire aussi dans cette rubrique

Les articles les plus lus

Accueil Marines du monde Vendée Globe, couloirs de bosses et pistes bleues