Accueil Marines du monde
Marines du monde
Embarquez à bord de l'un des plus gros sous-marin de la marine américaine

Le USS Pennsylvania (SSBN-735) est un sous-marin nucléaire lanceur d'engins américain. Il est entré en service en 1989 et est toujours en service actif. La vidéo, consultable à partir du lien ci-dessous, vous embarque à son bord pour une incroyable plongée autant que pour une formidable découverte de ce qu'est l'arme sous-marine.

Visionner la vidéo :https://www.youtube.com/watch?v=UxB11eAl-YE

Source et réalisation : www.nationalgeographic.com

Pour revenir, après visionnage, à notre site www.marine-oceans.com, cliquez, en haut à gauche, de votre barre d'outil, sur la flèche retour. 

le 19 Mars 2015
La puissance militaire américaine en images

Les Etats-Unis sont encore aujourd'hui la première puissance militaire mondiale. La vidéo, consultable à partir du lien ci-dessous, permet d'en prendre toute la mesure. Elle commence par une présentation de sa marine de guerre, une manière de rappeler que le pays est également la première thalassocratie - puissance fondée sur la maitrise des océans - de la planète. 

Voir la vidéo :https://www.youtube.com/embed/T9sDxvsbsnA?feature=player_embedded

Pour revenir, après visionnage, sur notre site www.marine-oceans.com, cliquer, en haut à gauche, dans votre barre d'outil, sur la "flèche retour" 

le 19 Mars 2015
L'affaire des BPC russes vue du côté russe

Selon le directeur général de Rosoboronexport, Anatoli Issaïkine, la Russie prendra une décision d'ici fin avril dans le dossier des BPC russes dont la seconde unité, le Sébastopol, a entamé ses premiers essais.  Le lundi 16 mars à 15h00, heure de Moscou, le batiment, accompagné par plusieurs remorqueurs, a appareillé pour le golfe de Gascogne avec un équipage composé exclusivement de spécialistes français de STX. Le BPC rentrera à Saint-Nazaire vendredi soir.

Lire la suite sur : http://fr.sputniknews.com/presse/20150318/1015235438.html

 

 

le 18 Mars 2015
Découvrez le Mistral dans sa version russe

La Russie aurait dû recevoir le 14 novembre dernier son premier bâtiment de projection et de commandement de classe Mistral produit en France. Toutefois, la France a repoussé sine die la livraison du navire sur fond de crise en Ukraine.

Découvrez en plusieurs planches, dont certaines animées, le Mistral version russe : http://fr.sputniknews.com/infographies/20150304/1015013521.html

Source : Sputnik News

 

 

le 18 Mars 2015
L'Otan poursuit ses manoeuvres en Mer Noire

Dans le contexte de tension existant entre la Russie et l'Occident, l'OTAN poursuit ses exercices navals en Mer noire, au large de la Roumanie. Des bâtiments américains, canadiens, turcs, allemands, italiens et Roumains y simulent des ripostes anti-aériennes et sous-marines.

Voir la vidéo sur :http://fr.euronews.com/2015/03/16/otan-manoeuvres-sous-haute-tension-en-mer-noire/

Source : www.fr.euronews.com

 

le 17 Mars 2015
Après le Liaoning, la Chine pourrait-elle remettre en état deux autres anciens porte-avions soviétiques ?

Après la chute de l'Union Soviétique, la Chine avait racheté trois anciens porte-avions de la classe Kiev. L'un  d'eux a été remis en service sous le nom de Liaoning. Les deux autres sont actuellement utilisés comme hôtels à thème à Tianjian et Shenzhen. Des observateurs occidentaux spéculent sur l'éventualité que la marine chinoise puisse les remettre en état. Le Kiev et le Minsk étaient les deux premiers porte-avions de la classe Kiev, construits dans les années 70. Ils pouvaient embarquer entre 12 et 13 chasseurs Yak-38 à décollage vertical. Ils pouvaient aussi embarquer de 14 à 17 hélicoptères Ka-25 ou Ka-27/29. Le Kiev a été vendu en 1996 et est devenu un hôtel de luxe dans un parc à thème de Tianjin. Le Minsk a aussi été vendu à une compagnie chinoise pour un parc à thème à Shenzhen.

le 16 Février 2015 Lire la suite...
Prenez les commandes d'un F 18 Super Hornet de l'US Navy

Vous avez toujours rêvé de vous mettre dans la peau d'un pilote de chasse embarqué, de vous glisser dans le cockpit d'un appareil puissant et mythique, de vivre l'experience d'un catapultage, d'une mission à haut risque et d'un retour au bercail après un appontage "touchy" sur le "tarmac" mouvant d'un porte-avions, en un mot de prendre un puissant shoot d'adrenaline !

I-Way, "stimulateur de sensations"vous en offre la possibilité. Cette société, basée à Lyon, vous propose de vivre cette experience unique à bord de l'un de ses trois simulateurs de F 18 Super Hornet et de vous glisser dans la combinaison de l'élite des pilotes de chasse à l'occasion d'un combat aérien grandeur nature. 

En savoir + :http: www.i-way-world.com/simulation-pilotage-avion-de-chasse/F18-super-hornet/

I-way - 4, rue Jean Marcuit (Lyon 9) - Tel : 04 37 50 28 70 / email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

le 15 Février 2015
Le sabordage de la flotte française à Toulon sur France 3 fin février

Un docu-fiction sur le sabordage de la flotte française à Toulon en 1942, est prévu pour être diffusé sur France 3 à la fin du mois de février. Il a été présenté il y a huit jours, en avant-première, au Théatre Liberté, à Toulon, en présence de vétérans. L'information parue le 20 janvier dernier dans le journal Var Matin, reprise même tardivement sur notre site, méritait amplement de l'être au regard du sujet qui ne peut qu'intéresser les gens de mer et particulièrement les marins d'Etat. 

Lu dans Var Matin :

Le 27 novembre 1942, le fleuron de la flotte française sombrait dans le port de Toulon. Les marins français ont, eux-mêmes, coulé leurs navires. Sur cent soixante-treize navires, plus de quatre-vingt-dix sont passés par le fond. «La France a entendu le canon de Toulon», lancera le général de Gaulle. Mais, en réalité, il est furieux. Quatre-vingt-dix pour cent de la force navale a disparu. À jamais perdue pour rejoindre les alliés. «Les bateaux explosaient. On a chialé comme des gosses», commente un vétéran. «On était affolé. Ça pétait de partout. Les bateaux s'enfonçaient lentement dans la mer. On respirait à peine», décrit un autre. Les incendies vont durer trois jours et trois nuits.

le 26 Janvier 2015 Lire la suite...
Le navire-amiral de la flotte russe de la mer Noire est entré en Méditerranée

Le croiseur lance-missiles russe Moskva, navire-amiral de la flotte de la mer Noire, est entré jeudi15 janvier en Méditerranée par le canal de Suez, a annoncé le chef par intérim du service de presse de la flotte russe de la mer Noire, Nikolaï Voskressenski. "Un groupe de navires de la Marine russe comprenant le navire-amiral de la flotte de la mer Noire, le croiseur Moskva, et le pétrolier Kola de la flotte de la Baltique, est entré en Méditerranée", a indiqué le porte-parole. Selon lui, les deux navires mettront le cap sur les détroits de la mer Noire au terme de leur mission. Le croiseur lance-missiles russe Moskva est doté de 16 systèmes de lancement de missiles antinavires Voulkan, de missiles antiaériens à longue portée S-300M Fort et de missiles à courte portée Osa-MA.

Source : www.fr.ria.ru

 

le 16 Janvier 2015
Le très troublant mystère du naufrage du ferry sud-coréen Sewol

Le mercredi 16 avril 2014, le ferry sud-coréen Sewol de la Cheonghaejin Marine Company a brutalement sombré dans les eaux calmes et glaciales de la Mer Jaune entrainant dans la mort 293 passagers dont la plupart étaient des lycéens de Séoul en voyage scolaire. À ce jour, les conclusions de l'enquête n'ont toujours pas permis de déterminer les raisons du naufrage alimentant les questions de tous les média en Corée du Sud. Avec une hypothèse troublante que la rumeur entretient... Récit.

Par Jean-Stéphane Betton

Au Pays du Matin Calme, imprégné de confucianisme, on admet communément que le bruit ne fait pas de bien et que le bien ne fait pas de bruit mais cette fois, la catastrophe a rassemblé le pays dans le chagrin et provoque une onde de choc inhabituelle qui n'en finit pas d'ébranler la société coréenne. Le 18 avril 2014, deux jours après le naufrage, le directeur-adjoint du lycée, M. Kang Min-Kyu, rescapé, est trouvé pendu à un arbre. Une lettre que l'on découvre peu après, le montre écrasé par le remord d'avoir survécu à ses élèves. Le 27 avril, c'est au tour du Premier ministre, M. Chung Hong-won, d'offrir sa démission.

Le 19 mai, la présidente de la République Madame Park Geun-hye annonçait la dissolution du corps des Garde-côtes désigné responsable du fiasco dans l'organisation du sauvetage.L'enquête est confiée au ministère de la Sécurité nationale et la thèse officielle met l'accent essentiellement sur les manquements des actionnaires et du propriétaire armateurs du Sewol. Ce dernier, M. Yoo Byung-eun activement recherché, est resté introuvable jusqu'au 22 juillet où la police annonçait avoir découvert son cadavre en état de décomposition avancé. Meurtre ou suicide ? L'enquête ne l'a pas déterminé pas plus que les causes réelles du naufrage.

le 10 Octobre 2014 Lire la suite...
Précédent12345678910Suivant
Accueil Marines du monde