marine ocean logo
Accueil

Inde: 35 membres d'un équipage d'un navire de lutte contre la piraterie acquittés


Chennai (Inde), 27 nov 2017 (AFP) -

Un tribunal indien a acquitté lundi 35 hommes, dont des Britanniques, Estoniens et Ukrainiens, membres de l'équipage d'un navire de lutte contre la piraterie poursuivis pour transport illégal d'armes.

Les six Britanniques, trois Ukrainiens, 14 Estoniens et 12 Indiens, condamnés en janvier 2016 à cinq ans d'emprisonnement, ont été innocentés par la Haute cour de Madras (sud de l'Inde).

L'affaire remonte à octobre 2013 quand le navire américain de lutte contre la piraterie, Seaman Guard Ohio, est intercepté par les gardes-côtes indiens au large de Tuticorin, dans le Tamil Nadu.

A bord, les gardes-côtes retrouvent des armes semi-automatiques et des milliers de munitions. L'équipage a été poursuivi pour avoir transporté des armes sans autorisation dans les eaux territoriales indiennes.

Depuis, le sort de l'équipage a donné lieu à des pressions diplomatiques, le gouvernement estonien critiquant ainsi en octobre New Delhi pour la lenteur de la justice indienne.

A Londres, un porte-parole de la Première ministre Theresa May a dit "partager le bonheur" des membres de l'équipage et leurs familles après l'annonce de l'acquittement.

Londres "travaille avec les autorités indiennes sur les prochaines étapes. Nous continuerons d'apporter aux hommes et à leurs familles une assistance consulaire aussi longtemps que nécessaire", a-t-il ajouté.

Car les autorités indiennes disposent encore de la possibilité de faire appel, ce qui interdirait à l'équipage de quitter le pays.

Mais selon R. Subramaniya Adityan, avocat de 19 des acquittés, ceux-ci "seront libérés dès que la décision de la Cour sera notifiée aux responsables de la prison mardi". Un autre avocat, R. Arumuga Ram, a évoqué une libération dès lundi soir.