marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Kuehne + Nagel se renforce en Asie avec le rachat d'Apex International


Zurich, 22 fév 2021 (AFP) -

Le groupe suisse de transports et de logistique Kuehne + Nagel se renforce en Asie avec le rachat d'Apex International Corporation, a-t-il annoncé lundi, sans toutefois divulguer le montant de la transaction.

Fondée en Chine en 2001, l'entreprise qui emploie 1.600 personnes s'est étendue en Asie au fil des années, a indiqué le groupe suisse dans un communiqué.

En 2020, ses volumes de fret se montaient à 750.000 tonnes dans le fret aérien et à 190.000 EVP (équivalent vingt pieds), l'unité de mesure des conteneurs.

Son chiffre d'affaires annuel avoisine 2,1 milliards de francs suisses (1,9 milliard d'euros), a détaillé Kuehne+Nagel, soulignant qu'il s'agit de la plus grosse acquisition de son histoire.

L'Asie Pacifique est "un des plus importants moteurs des échanges internationaux", a déclaré son président, le Dr. Joerg Wolle, cité dans le communiqué, cette acquisition étant un pas important dans la stratégie du groupe qui s'est continuellement renforcé dans la région au fil des dernières années.

La transaction, qui devra être approuvée par les autorités de la concurrence, sera financée sur ses propres ressources et, si nécessaire, par le biais d'une ligne de crédit, a précisé Kuehne+ Nagel.

Les dirigeants d'Apex conserveront une participation minoritaire à l'issue de ce rachat. L'entreprise continuera de fonctionner séparément de Kuehne+Nagel.

A 9H15 GMT, l'action grimpait de 2,14% à 214,60 francs suisses, à contre-tendance du SPI, l'indice élargi de la Bourse suisse, en baisse de 0,57%.

"Cette acquisition est un tournant stratégique", a réagi Micheal Foeth, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier, notant qu'elle renforce le groupe sur "le marché important (des échanges) intra-asiatiques" mais aussi sur les échanges trans-pacifiques.

Ce rachat "élargit son empreinte en Asie" et va aussi lui permettre d'augmenter sensiblement les volumes dans le fret aérien, a lui souligné Christian Obst, analyste chez Baader Helvea Avec cette transaction, le groupe va augmenter d'environ un quart les volumes dans le fret aérien, selon ses estimations. Elle n'a en revanche qu'une faible incidence sur le transport maritime. Elle représente moins de 5% de volumes supplémentaires, selon lui.

Comme d'autres analystes, il a toutefois regretté l'absence de détails sur la transaction et le montant déboursé. "De manière très approximative, nous nous attendrions à un prix de l'ordre de 1 à 1,3 milliards de francs suisses", a-t-il soupesé.

Les analystes espèrent plus de détails lors de la publication des résultats annuels, prévue pour le 3 mars.

noo/spi

KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG