marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

La Chine prête à répondre à toute "escalade" de la part des Philippines


PEKIN, 08 mai 2012 (AFP) -

La Chine s'est dite prête à répondre à toute "escalade" de la part des Philippines dans un conflit sur la souveraineté d'un récif en mer de Chine du Sud revendiqué par les deux pays, et ajouté qu'elle n'était pas optimiste sur l'évolution de la situation.

La Chine "a fait tous les préparatifs pour répondre à toute escalade de la situation du fait des Philippines", a déclaré lundi un vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Fu Ying, à un diplomate philippin à Pékin, selon un communiqué publié mardi sur le site internet du ministère.

Les Philippines et la Chine se disputent le récif de Scarborough, en mer de Chine du Sud.

Ce récif se situe à 230 km (140 milles) à l'ouest de la principale île des Philippines, celle de Luçon. Manille estime que ces hauts fonds se trouvent dans sa zone maritime exclusive de 200 milles, et que sa souveraineté est à ce titre incontestable. Pékin, de son côté, revendique l'intégralité de la mer de Chine méridionale.

A Manille, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré que le gouvernement "s'efforçait d'entreprendre une nouvelle initiative diplomatique qui, nous l'espérons, aidera (à apaiser) la situation". Le porte-parole, Raul Hernandez, a refusé de donner des détails sur cette initiative.

Mme Fu avait également déclaré: "il est évident que les Philippines n'ont pas réalisé qu'elles commettaient une grave erreur et intensifient au contraire leurs efforts pour provoquer une escalade des tensions".

Les Philippines "ont à plusieurs reprises fait des remarques erronées induisant en erreur leur opinion publique et la communauté internationale, et ont joué avec les sentiments de l'opinion, nuisant gravement à l'atmosphère des relations bilatérales", selon Mme Fu.

"C'est pourquoi il est difficile pour nous d'être optimistes sur la situation", a-t-elle ajouté.

La semaine dernière, Manille a demandé le soutien des Etats-Unis et de la communauté internationale pour l'aider à se doter d'une "défense qui soit un minimum crédible", au moment où la Chine renforce ses positions en mer de Chine du Sud.

Cette mer recèle de riches réserves en hydrocarbures et constitue un passage obligé pour le commerce maritime entre l'Extrême-Orient d'un côté, l'Asie du Sud, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Europe de l'autre.