marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Deux navires de la SNCM appareillent malgré la grève des marins CGT


AJACCIO, 8 mai 2012 (AFP) -

Deux navires de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM) assurant la desserte de la Corse ont appareillé mardi, malgré la grève des marins CGT qui paralyse le trafic de la compagnie depuis une semaine, a annoncé la direction.

Le cargo mixte "Corse" a appareillé de Toulon en fin d'après-midi pour Bastia, a précisé la direction de la SNCM dans un communiqué.

Un peu plus tôt, le "Jean Nicoli" avait quitté Ajaccio, à vide, pour Toulon. Il doit regagner son port d'attache, Ajaccio, mercredi.

"La compagnie a décidé ce soir de faire appareiller deux de ses navires dans le respect de toutes les mesures de sécurité (...) malgré la présence de quelques marins grévistes, afin d'assurer sa mission et de retrouver le plus rapidement possible une activité normale", a déclaré la direction de la SNCM.

Elle a ajouté que "cette décision fait suite à une série de mesures (...) afin de faire respecter les règles, de faire respecter nos engagements et d'être à la hauteur de la mission de service public qui est la nôtre."

Déclenchée le 2 mai par la CGT marins, la grève "ne concerne que 120 personnes sur plus de 2.000 salariés", a ajouté la direction de la SNCM, qui a déploré "de trop nombreux désagréments" envers sa clientèle et à l'économie de la Corse.

Estimant que ce mouvement n'a "comme seul véritable objectif que de créer un bras de fer avec le nouveau président de la République", elle a déclaré "refuser d'être l'otage de cette action suicidaire de la CGT marins".

Elle a réaffirmé son "refus du dumping social" et son "attachement au pavillon français" en considérant que "l'affaiblissement de la SNCM par la grève est une impasse mortifère".

La CGT des marins de Marseille accuse la compagnie privée Corsica Ferries, dont les navires battent pavillon italien, de "concurrence déloyale" en refusant de les enregistrer dans le premier registre maritime qui prévoit l'application à bord des lois sociales françaises.

La SNCM, a conclu la direction, "s'efforce de trouver des solutions pour honorer tous ses engagements de service public vis-à-vis de la Corse, comme de l'Algérie ou de la Tunisie".