marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Allemagne : le Bundestag adopte l'extension de la mission antipirates de l'UE


BERLIN, 10 mai 2012 (AFP) -

La chambre basse du Parlement allemand (Bundestag) a adopté jeudi l'extension de la mission européenne de lutte contre les pirates somaliens pour frapper leurs repaires sur les côtes.

L'extension de la mission Atalante en Somalie a recueilli une majorité de 305 voix, tandis que 205 députés ont voté contre et que 59 se sont abstenus.

Elle a été approuvée malgré l'opposition des sociaux-démocrates (SPD) et du parti radical de gauche Die Linke qui ont massivement rejeté la proposition à l'issue d'un débat houleux.

Cette extension autorise des frappes aériennes ou à partir de navires jusqu'à deux kilomètres à l'intérieur des terres.

Le ministre des Affaires étrangères Guido Westerwelle a notamment reproché au SPD et aux Verts leur opposition pour des raisons tactiques, car un scrutin majeur se déroule dimanche dans la région très peuplée de Rhénanie-du-Nord Westphalie.

Le chef de file des Verts à l'assemblée, Jürgen Trittin, a critiqué une décision "hasardeuse et hautement risquée" tandis que le chef de la diplomatie a insisté sur le "devoir" du gouvernement de combattre la piraterie et de protéger les équipages des bateaux.

Réunis fin mars à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont approuvé la prolongation jusqu'à décembre 2014 de la mission Atalante, dans le cadre de laquelle sont déployés depuis 2008 entre cinq et dix bâtiments de guerre et des avions de reconnaissance dans l'océan indien.

L'Allemagne y participe en ayant notamment dépêché dans la zone le navire "Berlin" et 340 hommes.

Dans un premier temps, l'Allemagne et l'Espagne avaient exprimé des réserves sur la possibilité de frappes visant les repaires des pirates sur les côtes. Mais étaient revenues sur leur position le mois dernier.