marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Des centaines de manifestants devant l'ambassade de Chine aux Philippines


MANILLE, 11 mai 2012 (AFP) -

Des centaines de Philippins ont manifesté vendredi devant l'ambassade de Chine à Manille pour dénoncer "la persécution" chinoise dans le contentieux opposant les deux pays au sujet d'un récif en mer de Chine méridionale, a constaté un journaliste de l'AFP.

Aux cris de "Chine, arrête de persécuter les Philippines" ou "Faites la paix, pas la guerre", les manifestants agitant des drapeaux aux couleurs de l'archipel ont exhorté la Chine à retirer ses bateaux du récif de Scarborough, un chapelet de petites îles qui recèleraient d'importantes réserves de gaz.

"Notre manifestation vise les actions et les positions autoritaires du gouvernement à Pékin qui se comporte comme un chef arrogant, y compris dans la maison de ses voisins", a déclaré l'organisateur de l'événement, Loida Nicholas Lewis.

Scarborough se situe à 230 km (140 milles) à l'ouest de Luçon, la principale île des Philippines. Manille estime que ces hauts fonds se trouvent dans sa zone maritime exclusive de 200 milles. Pékin, de son côté, revendique l'intégralité de la mer de Chine méridionale.

Début avril, le "Gregorio Del Pilar", navire amiral de la marine philippine, avait intercepté huit bateaux de pêche chinois ancrés dans ses eaux, près du récif, et s'apprêtait à appréhender les pêcheurs lorsque deux navires de surveillance maritime chinois s'étaient interposés.

Depuis un mois, des navires non militaires des deux pays patrouillent à proximité du site disputé et le ton ne cesse de monter, la presse chinoise affirmant même que Pékin ira jusqu'à la confrontation armée pour défendre ses vues.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a tenté d'apaiser les esprits jeudi en privilégiant "les consultations diplomatiques et la négociation".