marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Revue hebdo des frets maritimes: les tarifs cherchent une direction


LONDRES, 14 mai 2012 (AFP) -

Les prix des transports maritimes se sont maintenus dans une fourchette étroite la semaine dernière, dans un marché sans grande direction sur fond de crise persistante en zone euro pénalisant l'activité économique dans la région.

L'indice composite Baltic Dry Index (BDI), moyenne des tarifs pratiqués sur 24 routes de transport en vrac de matières sèches (minerais, charbon, métaux, céréales, etc.), a terminé vendredi à 1.138 points, un plus bas depuis deux semaines et demi, contre 1.157 points une semaine auparavant.

Le Baltic Panamax Index (BPI), qui comporte sept routes - la plupart pour les céréales - empruntées par les navires adaptés aux dimensions du canal de Panama, a terminé vendredi à 1.322 points contre 1.527 points une semaine auparavant.

Le BPI poursuivait son repli, après avoir atteint fin avril un plus haut depuis fin décembre (1.738 points).

"Le manque de nouvelles cargaisons de céréales en provenance (d'Europe) entraîne le marché dans une spirale à la baisse", ont relevé les experts de l'agent maritime Fearnleys.

De façon générale, "le niveau d'activité baisse" ce qui alimente un sentiment d'incertitude sur les perspectives de reprise des prix à court terme, a-t-on observé au sein de Fearnleys.

La catégorie des "Capesize", que leur taille imposante oblige à naviguer au large des caps Horn et de Bonne-Espérance, a tout de même poursuivi son rebond, aidée notamment par le nombre restreint de navires disponibles immédiatement sur la zone atlantique, selon les experts de Fearnleys.

Le Baltic Capesize Index (BCI), qui compile les tarifs des "Capesize", a terminé vendredi à 1.614 points contre 1.576 points le vendredi précédent. Le BCI est monté à 1.628 points mercredi, son niveau le plus élevé depuis mi-janvier.

De leur côté, les tarifs des frets pétroliers se sont stabilisés la semaine dernière à des niveaux toujours bas, dans un marché qui reste marqué par une demande faible et une flotte disponible abondante, ont noté les analystes du courtier BRS.

L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI), moyenne des taux pratiqués sur onze routes de transport de pétrole brut, a fini vendredi à 760 points contre 763 points une semaine auparavant. Le 20 avril, le BDTI était tombé à 740 points, son niveau le plus faible depuis octobre 2011.

L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI), moyenne des prix pratiqués sur cinq routes de produits pétroliers raffinés (essence, gaz liquéfié, fioul de chauffage, etc.), a légèrement reculé dans un marché toujours terne, terminant à 614 points, un plus bas depuis 3 mois, contre 622 points le vendredi précédent.