marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Naufrage d'un caseyeur près de Belle-Ile: les deux marins introuvables


RENNES, 19 mai 2012 (AFP) -

Les espoirs de retrouver vivants les deux marins-pêcheurs dont le caseyeur a fait naufrage vendredi au large du Morbihan sont désormais très ténus, a-t-on appris samedi auprès de la préfecture maritime de l'Atlantique.

Le dispositif de recherches déployé vendredi près de Belle-Ile (Morbihan) a été arrêté vendredi soir, "après douze heures de recherches" et "avec la mer agitée et la température de l'eau, il y a peu d'espoir de les retrouver vivants", selon la même source.

Le "Bara Pemdez", un caseyeur de 12 mètres venant de l'île d'Houat, a activé sa balise de détresse vendredi vers 09H45 et a finalement été localisé échoué sur des rochers au sud de Belle-Ile. L'épave a été retrouvée vide.

Le procureur de Lorient a chargé la gendarmerie maritime d'enquêter sur les circonstances du naufrage, alors que les deux marins, originaires de l'île d'Houat, "n'étaient pas des novices, et connaissaient bien la mer", selon la même source.

Le ministre délégué aux Transports et à l'Economie maritime, Frédéric Cuvillier, s'est rendu vendredi soir en hélicoptère sur l'île de Houat auprès des proches des disparus pour leur apporter leur soutien, a-t-on appris auprès de la préfecture du Morbihan et de l'entourage du ministre.