marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Inauguration d'un monument en mémoire des Britanniques tués aux Malouines


LONDRES, 20 mai 2012 (AFP) -

Quelque 600 vétérans de la guerre des Malouines et leurs proches ont assisté dimanche à l'inauguration d'un monument en l'honneur des 255 Britanniques tués pendant ce conflit en 1982, au mémorial national d'Alrewas, dans le centre de l'Angleterre.

Une cérémonie s'est tenue devant le monument de pierre blanche, qui comporte plusieurs plaques commémoratives, et constitue une réplique partielle du mémorial de San Carlos aux Malouines, où les troupes britanniques avaient débarqué le 21 mai 1982 pour déloger les Argentins.

Au cours de cette cérémonie, un Vulcan, bombardier utilisé pendant le conflit, a survolé le mémorial.

Pour Kathryn Nutbeem, qui était âgée de cinq ans lorsque son père, le commandant Roger Nutbeem, a été tué avec 47 autres membres des forces armées sur le navire britannique Sir Galahad, ce nouveau monument joue un rôle essentiel pour les familles des victimes.

"Il est extrêmement important parce que beaucoup d'hommes morts pendant le conflit n'ont pas de tombes", a-t-elle expliqué sur la BBC.

La guerre des îles Malouines (Falklands), qui a opposé l'Argentine et la Grande-Bretagne, a duré 74 jours, du 2 avril au 14 juin 1982, et fait 903 morts (648 Argentins et 255 Britanniques).

Situées au large des côtes de l'extrême Sud de l'Argentine et à plus de 13.000 km de Londres, ces îles sont sous contrôle du Royaume-Uni depuis 1833, mais toujours revendiquées par Buenos Aires.

Le trentième anniversaire de ce conflit a été marqué cette année par un regain de tensions entre les deux pays, l'Argentine accusant le Royaume-Uni de "militariser" la zone.