marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Libération de 29 pêcheurs chinois pris en otage par des Nord-Coréens (Xinhua)


PEKIN, 20 mai 2012 (AFP) -

Les vingt-neuf pêcheurs chinois pris en otage au début du mois par des Nord-Coréens armés non-identifiés ont été libérés et sont sur le chemin du retour, a annoncé dimanche l'agence Chine Nouvelle.

Les pêcheurs étaient à bord de trois bateaux lorsqu'ils ont été capturés le 8 mai par des hommes armés nord-coréens.

L'ambassade de Chine à Pyongyang a été informée par le ministère nord-coréen des Affaires étrangères que le groupe avait été libéré et que les navires et leurs équipages étaient sur le chemin du retour, a indiqué l'agence officielle chinoise.

Auaparavant Chine Nouvelle avait indiqué que les pêcheurs se trouvaient dans les eaux entre la Chine et la Corée du Nord lorsqu'ils avaient été enlevés.

Des proches des victimes et des organes de presse avaient rapporté jeudi que les ravisseurs exigeaient une rançon totale de 1,2 million de yuans (150.000 euros).

Selon l'agence, l'ambassade de Chine à Pyongyang a négocié la libération des pêcheurs.

Les incidents impliquant des pêcheurs chinois, qui ont tendance à aller de plus en plus loin chercher leurs poissons, ne sont pas rares en Asie en raison de querelles de souveraineté sur les eaux séparant la Chine de ses voisins, notamment le Japon, le Vietnam, et les Philippines. Mais les incidents maritimes entre la Chine et la Corée du Nord, deux pays alliés, sont rarissimes.