marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Un pirate somalien extradé des Seychelles vers la Belgique


BRUXELLES, 23 mai 2012 (AFP) -

Les Seychelles ont extradé mercredi vers la Belgique un Somalien soupçonné d'avoir participé à la capture du navire belge Pompéi en 2009, a annoncé le parquet fédéral belge.

"Aujourd'hui, le prénommé Hassan M.O.K., d'origine somalienne, a été extradé des Iles Seychelles vers la Belgique", précise le parquet dans un communiqué.

Depuis septembre 2011, l'homme était sous le coup d'un mandat d'arrêt international délivré par la juge d'instruction de Bruges (nord-ouest) Christine Pottiez qui l'a fait placer en détention provisoire peu après son arrivée en Belgique, selon la même source.

Le Pompéi et son équipage avaient été libérés le 28 juin 2009, après 71 jours de détention dans des conditions très difficiles, contre une rançon qui, selon la presse belge, s'est élevée à 1,94 million d'euros.

"Hassan M.O.K. est le deuxième pirate qui devra répondre de ses actes devant les juridictions belges", a souligné le parquet fédéral.

Un autre jeune Somalien a été condamné à dix ans de prison en février par la cour d'appel de Bruxelles, qui l'a reconnu coupable d'avoir participé à la prise d'otage du Pompéi. Il avait été capturé en novembre 2010 au large du Kenya par une frégate belge au moment où il participait à l'attaque d'un navire affrété par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Hassan M.O.K. est quant à lui arrivé aux Seychelles en 2012 avec d'autres hommes à bord d'un skiff gravement endommagé. Tous avaient été placés en détention pour séjour illégal par les autorités locales.

La comparaison des empreintes digitales de ces hommes avec les bases de données d'Interpol a révélé que celles de l'un d'entre eux, Hassan M.O.K., avaient également été prélevées à bord du Pompéi par les enquêteurs belges après sa libération.