marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Grèce: les bénéfices de la marine marchande en baisse de 8,57% en 2011


ATHENES, 24 mai 2012 (AFP) -

Les bénéfices générés par les activités de la marine marchande grecque, la première au monde, ont enregistré une baisse de 8,57% en 2011, à 14,097 milliards d'euros contre 15,418 milliards en 2010 du fait de la crise mondiale, a indiqué jeudi l'Union des armateurs grecs (EEE).

En raison de la récession mondiale, qui a réduit la demande ces trois dernières années, "l'instabilité et l'incertitude continuent en 2011 dans le secteur de la marine marchande", a indiqué le rapport annuel de l'EEE.

Pour les armateurs grecs "les principaux problèmes sont le surplus du tonnage et le manque de liquidités", ce qui compromet "la relance attendue".

Ils soulignent cependant que ces résultats sont "assez satisfaisants en 2011" compte tenu de la conjoncture internationale.

La flotte détenue par des Grecs comprend 3.325 bateaux (de plus de mille gigatonnes), soit 226,92 millions de tonnes de port en lourd (dwt) et reste "la plus grande dans le monde", représentant 14,83% du tonnage mondial en dwt.

La flotte sous pavillon grec est elle la septième au monde, et la deuxième dans l'Union européenne.

Les armateurs grecs contrôlent 22,62% de la flotte mondiale en tankers, et 16,07% en cargos. Au moins 97,5% des transports de la flotte grecque sont effectués via des pays tiers (cross trading).

Le nombre des commandes de nouveaux bateaux en 2011 a atteint 439 dont 152 sont des pétroliers.

L'âge moyen de la flotte sous pavillon grec est de 11,3 ans tandis que la moitié de ces bateaux ont moins de 10 ans, selon ce rapport.

L'un de principaux moteurs de l'économie grecque avec le tourisme, la marine marchande représente environ 5% du PIB du pays mais sa contribution directe à l'emploi reste modeste car les marins sont aujourd'hui en majorité issus des pays en voie de développement.