marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Le trafic du port du Havre a retrouvé des couleurs au premier trimestre


LE HAVRE, 25 mai 2012 (AFP) -

Le trafic du port du Havre a enregistré un net rebond au premier trimestre 2012 (+6,5%) par rapport à la même période de 2011 qui avait été marquée par une série de grèves contre la réforme portuaire, a-t-on appris vendredi sur le site du port.

Dans le second port français après Marseille, le trafic s'est établi, à la fin mars, à 16,3 millions de tonnes contre 15,4 millions, un an plus tôt. La hausse a été particulièrement sensible pour les conteneurs (+28%, à 5,8 millions de tonnes), le trafic stratégique de ce port.

En revanche, les importations de pétrole brut se sont inscrites à la baisse (-13,5%, à 5,6 millions de tonnes) à la suite de l'arrêt début janvier de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, près de Rouen, qui était alimentée en matières premières par le port du Havre.

Ce recul a été partiellement compensé par une augmentation des importations de produits pétroliers raffinés (+ 10,5%, à 2,1 millions de tonnes) destinées à pallier l'absence de production de cette raffinerie.

Parmi les autres trafics, d'importance plus modeste au Havre, les charbons ont enregistré une baisse (-1%), tout comme les ciments (-9%) tandis que les sables, graves et pierres concassées ont progressé (+69%).

Plusieurs dizaines de journées de grève, à l'appel de la CGT, ont ponctué de 2008 à 2011 le déroulement des négociations relatives à la réforme portuaire. Effective depuis mai 2011, celle-ci s'est traduite principalement par le transfert au privé des terminaux et des personnels encore sous statut public.