marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Prise d'otages du Ponant: un pirate somalien se décrit comme un exécutant


PARIS, 02 juin 2012 (AFP) -

LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 2 JUIN à 3H00 GMT:

DAMAS - Les dirigeants internationaux ont exprimé de fortes craintes vendredi que la Syrie ne sombre dans une guerre civile totale sans parvenir toutefois à se mettre d'accord sur la façon de stopper la spirale sans fin des violences qui a encore fait 45 morts.

PARIS - Le président russe Vladimir Poutine est resté ferme sur ses positions sur la Syrie, écartant de nouveau toute sanction de l'ONU contre le régime de Bachar al-Assad de même que le départ du dirigeant syrien, lors de déplacements vendredi à Berlin puis à Paris.

M. Poutine a partagé avec la chancelière Angela Merkel et le président François Hollande les craintes de voir la Syrie sombrer dans la guerre civile, usant souvent d'un ton modéré. Mais sur le fond, la Russie, principale alliée de Damas, n'a pas infléchi sa politique.

"Les sanctions sont loin d'être toujours efficaces", a-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse avec son homologue français qui souhaite que le Conseil de sécurité de l'ONU puisse se prononcer sur des sanctions pour exercer une pression sur le régime de Damas et forcer une solution politique.

BERLIN - A Berlin, le président russe a insisté sur le fait que, selon lui, aucune solution à la crise syrienne ne pourra être obtenue "par la force". Une façon de répondre à François Hollande qui, mardi dernier, n'avait pas écarté une intervention militaire dans le cadre de l'ONU.

DUBLIN - Les Irlandais ont approuvé à une confortable majorité de 60,3% le pacte budgétaire européen soumis à référendum, selon les résultats officiels publiés vendredi, salués par l'Union européenne comme un "pas important vers la reprise et la stabilité".

L'Irlande est le seul pays de l'UE à avoir soumis à référendum le pacte budgétaire européen, qui prévoit des règles strictes en matière de déficit, sous peine de sanctions

LONDRES - Les Britanniques fêtent en grande pompe les soixante ans de règne d'Elizabeth II à partir de samedi, premier jour de célébrations qui dureront quatre jours et culmineront avec une imposante parade nautique sur la Tamise dimanche.

Les festivités s'annoncent grandioses, à la hauteur de l'événement: c'est la seconde fois seulement qu'un souverain anglais fête un jubilé de diamant, après la reine Victoria en 1897.

SINGAPOUR - Les Etats-Unis vont redéployer la plus grande partie de leur flotte navale vers le Pacifique d'ici 2020 dans le cadre d'une nouvelle stratégie militaire axée sur l'Asie, a déclaré samedi le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, au cours d'un sommet à Singapour.

La décision de déployer plus de navires vers l'Océan Pacifique parallèlement au renforcement de partenariats militaires dans la région fait partie d'un effort "délibéré" visant à dynamiser le rôle des Etats-Unis dans une zone vitale pour l'avenir de l'Amérique, a ajouté M. Panetta.

ATHENES - Le chef de la gauche radicale grecque Syriza Alexis Tsipras a affirmé vendredi vouloir "annuler" le memorandum imposant à la Grèce des mesures de rigueur en contrepartie du soutien de l'UE et du FMI, si son parti remportait les élections législatives du 17 juin.

LE CAIRE - L'ancien président égyptien Hosni Moubarak saura samedi s'il est reconnu coupable par la justice de la mort de plus de 800 manifestants pendant le soulèvement populaire qui l'a renversé l'an dernier.

La peine de mort a été requise contre M. Moubarak, 84 ans, premier des dirigeants balayés par le "Printemps arabe" à comparaître en personne devant des juges

BELGRADE - Le président serbe Tomislav Nikolic a nié l'existence d'un génocide en 1995 à Srebrenica, en Bosnie, déclaration qui remet en cause son prétendu abandon de l'ultranationalisme et qui va dégrader les relations dans une région toujours profondément marquées par les guerres des années 1990.

BANGKOK - La chef de file de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi a appelé vendredi le monde, enthousiaste devant les réformes du nouveau régime à adopter un certain "scepticisme", insistant sur la nécessité d'améliorer l'état de droit pour permettre le développement du pays.

ROME - Le pape Benoît XVI a estimé que la famille était "le patrimoine principal de l'humanité", vendredi à Milan (nord), où il s'est rendu pour une "rencontre mondiale des familles" rassemblant des catholiques de 153 pays.

BAMAKO - Un chef de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a entamé vendredi soir dans le nord du Mali des discussions avec le leader du groupe islamiste d'Ansar Dine, jetant des doutes sur l'abandon annoncé plus tôt de leur projet de fusion.

ISTANBUL - Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a appelé vendredi à prévenir "un vide de pouvoir que pourraient exploiter les seigneurs de guerre" somaliens après la période de transition en août, lors d'une conférence internationale à Istanbul sur la Somalie.

MONTREAL - La victime de l'homme qui a dépecé un corps pour en envoyer des parties par la poste à des formations politiques canadiennes et diffusé une vidéo de son crime sur internet est un étudiant chinois, a annoncé vendredi la police de Montréal, alors que le suspect est toujours en fuite.

PARIS - Le journaliste Roméo Langlois, ex-otage libéré mercredi par les Farc en Colombie après un mois de captivité, est arrivé en France vendredi, en provenance de Bogota déclarant ne "pas trop" se plaindre de sa détention.

SHANGAI - La Chine et le Japon ont commencé vendredi à échanger directement leurs devises sans passer par l'intermédiaire du dollar, une réforme visant à dynamiser le commerce entre Tokyo et Pékin, qui veut aussi développer le rôle international de sa monnaie.