marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Golfe de Guinée: sommet régional sur la piraterie avant la fin de l'année


Libreville, 12 juin 2012 (AFP) -

Un sommet sur la piraterie dans le Golfe de Guinée, appelé de ses voeux par le conseil de sécurité des Nations Unies en février, aura lieu d'ici la fin de l'année, a assuré mardi le chef du bureau des Nations Unies pour l'Afrique centrale (Unoca).

"Certainement, le sommet aura lieu d'ici la fin de l'année. Il y a encore beaucoup de questions auxquelles il faut trouver des réponses", a affirmé à la presse Abou Moussa, après un entretien avec le personnel diplomatique accrédité au Gabon.

"Depuis notre dernière réunion, la CEEAC (Communauté Économique des Etats de l'Afrique Centrale), l'Unowa (Bureau nations Unies pour Afrique de l'Ouest), la Cédéao (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) et la Commission du Golfe de Guinée (CGG) ont mis en place un comité (31 mai) qui doit piloter l'organisation du sommet", a affirmé M. Moussa.

Le 29 février, le Conseil de sécurité avait adopté une résolution appelant à aider les pays d'Afrique de l'ouest riverains du Golfe de Guinée à lutter contre la piraterie maritime et invitant les pays riverains à tenir rapidement "un sommet conjoint des Etats du Golfe de Guinée (...) pour élaborer une stratégie régionale de lutte contre la piraterie, en coopération avec l'Union africaine".

La multiplication des attaques de navires dans le Golfe de Guinée au large du Nigeria, du Bénin et du Cameroun a fait grimper les primes d'assurance, réduisant des deux tiers le trafic dans certains ports du Golfe alors que les pays d'Afrique de l'Ouest espéraient doubler leur production pétrolière d'ici dix ans, de 4 à 8 millions de barils.