marine ocean logo
Actualités en direct (AFP)

Cameron commémore jeudi à Londres la fin du conflit des Malouines


LONDRES, 14 juin 2012 (AFP) -

Le Premier ministre britannique David Cameron a décidé de célébrer jeudi à Londres le trentième anniversaire de la victoire de son pays contre l'Argentine dans le conflit des Malouines, un événement marqué par un défilé militaire dans ces îles de l'Atlantique Sud toujours disputées.

M. Cameron doit s'exprimer jeudi soir au cours d'une réception organisée par le gouvernement des Malouines à Londres, a annoncé Downing Street. Sont aussi attendus à cette réception le chef d'état-major de l'armée britannique, le général David Richards, et le secrétaire d'Etat britannique à la Défense, Gerald Howarth.

Le gouvernement des Malouines, région britannique autonome située au large de l'Argentine, organise chaque année à Londres une cérémonie pour commémorer la fin de la guerre, le 14 juin 1982.

Plus tôt jeudi, M. Cameron a réaffirmé, dans un communiqué, la "détermination" de son gouvernement "à soutenir les habitants des Falklands" (dénomination britannique des Malouines), contre les "menaces agressives", en prenant soin de ne pas citer l'Argentine.

Les tensions se sont accrues entre Londres et Buenos Aires ces derniers mois, à l'approche du trentième anniversaire du conflit, qui a duré 74 jours et fait environ 900 morts.

L'anniversaire de la fin de la guerre sera célébré jeudi à Stanley (Puerto Argentino pour les Argentins), la capitale des Malouines, avec une célébration religieuse en présence du secrétaire d'Etat britannique chargé de l'Amérique latine, Jeremy Browne.

Suivra un défilé de vétérans, militaires de la Royal Navy, de la Royal Air Force et d'une unité de volontaires de défense des Malouines, jusqu'au monument de la libération.

De son côté, à New York, la présidente argentine Cristina Kirchner doit revendiquer jeudi devant l'ONU la souveraineté de son pays sur les Malouines, quelques jours après l'annonce du gouvernement des Malouines de l'organisation d'un référendum sur le statut des îles en 2013.

Quelques heures après l'annonce du cessez-le-feu le 14 juin 1982, le Premier ministre britannique de l'époque Margaret Thatcher avait lâché, selon des révélations faites jeudi par l'un de ses attachés de presse Ian Kydd : "Je suis soulagée. Je vais pouvoir aller au lit ce soir sans me soucier de ces terribles Exocet (missiles), et je suis sûre que les mères argentines vont ressentir la même chose."